Tout savoir sur le test de dépistage COVID-19

Face à la forte virulence de l’épidémie du coronavirus COVID19, le gouvernement a mis en place un plan de dépistage massif. La stratégie Tester-Alerter-Protéger a été instaurée afin d’identifier un maximum de cas positifs et de limiter la propagation du virus. Mais quand, où et comment se faire tester ? Le coût du test est-il remboursé par l’Assurance maladie et par la mutuelle santé ? Tout ce qu’il faut savoir sur le déroulement d’un test de dépistage COVID19 vous est expliqué dans ce dossier complet.

 

 

Dépistage Covid 19

 

 

Dépistage COVID19 comment se passe le test ?

 

Les tests de dépistage pour la COVID19 sont élaborés à partir d’un prélèvement nasopharyngé. Le ministère des Solidarités et de la Santé a préconisé que les tests soient réalisés en priorité sur les personnes présentant des symptômes, les cas contact et le personnel soignant. En revanche, il est tout à fait possible de se faire tester si vous êtes asymptomatique.

 

Vous présentez des symptômes ? Un proche est positif et vous êtes cas contact ? Voici où et comment vous faire tester.

 

Où se faire tester pour la COVID19 ?

 

Le ministère des Solidarités et de la Santé a mis en place une carte interactive sur laquelle vous pouvez identifier les lieux de dépistage autour de chez vous. Sur la carte DepistageCovid il vous suffit de saisir votre code postal ou le nom de votre lieu de résidence et vous pourrez trouver tous les endroits où il est possible d’effectuer un test de dépistage. Il s’agit aussi bien des laboratoires d’analyses médicales que des locaux dédiés aux dépistages ou encore les « drive test covid ».

 

Comment se faire dépister ?

 

Pour vous faire un test de dépistage, il peut être nécessaire de prendre rendez-vous. Certains laboratoires et autres lieux de dépistages massifs fonctionnent également sans rendez-vous, le mieux est de vous renseigner directement auprès du centre de dépistage concerné.

 

Lors de votre test, il vous faudra venir muni de votre carte Vitale ou une attestation de sécurité sociale ainsi qu’une pièce d’identité.

 

Le test de dépistage COVID19, appelé RT-PCR est fait au moyen d’un écouvillon, sorte de très long coton tige. Il est inséré dans le nez afin de réaliser un prélèvement de mucus nasal. L’échantillon est ensuite scellé afin d’éviter un faux positif. Il est analysé par le laboratoire.

 

Quel délai pour le résultat d’un test dépistage COVID19 ?

 

Le délai de communication des résultats dépend du laboratoire d’analyses et du nombre de tests à traiter. Si vous êtes dans une zone fortement touchée par le virus, il est possible que les résultats soient retardés.

 

Les résultats sont transmis au patient et à son médecin traitant avec deux méthodes différentes. Ils peuvent être envoyés directement par le laboratoire avec ses moyens de transmissions habituels (numériques, téléphone, papier). Ils peuvent également être transmis via l’outil SI-DEP qui représente le système d’information national de suivi du dépistage covid.

 

Dans l’attente des résultats, il est préférable de rester confiné et d’appliquer méticuleusement les gestes barrières.

 

Prise en charge du test COVID19

 

Vous vous demandez probablement combien coûte un test de dépistage pour la COVID19 ? Est-ce que le montant est sujet au remboursement de la Sécurité sociale ? Quelle est la part de prise en charge de votre mutuelle ? Ou enfin ce qu’il en est des frais médicaux associés à un test positif ?

 

Coût et remboursement du test COVID19

 

Le test de dépistage RT-PCR pour la COVID19 réalisé en laboratoire coûte 54 €. Il est intégralement remboursé par la Sécurité sociale et vous n’avez pas à avancer de frais.

 

Les tests antigéniques, qui permettent de savoir si vous avez déjà été contaminé par le virus, eux, coûtent 34 € à l’Assurance maladie quand ils sont réalisés en pharmacie.

 

Pour savoir si vous avez contracté le virus, il est également possible d’effectuer un test sérologique (avec prise de sang). Le laboratoire va rechercher la présence d’anticorps liés à la Covid19. Il ne permet en revanche pas de savoir si vous êtes encore positif. Un dépistage sérologique peut être effectué en laboratoire, à la pharmacie ou à l’hôpital, avec ou sans ordonnance. Il coûte entre 15 et 15 € et est remboursé par l’Assurance Maladie uniquement lorsqu’il est réalisé sur ordonnance par un professionnel de santé.

 

Médecins et infirmiers ont également la possibilité d’effectuer ce test. Chez le médecin, il s’agit d’une « consultation complexe » qui coûte 46 €.

 

Si vous passez par un infirmier libéral, trois tarifs sont possibles. Le premier est de 18,90 € en cas de dépistage collectif. La base de remboursement du second est de 26,15 € si vous vous rendez directement dans le cabinet. Enfin, pour un test à domicile, le montant s’élève à 29,93 €. Ils sont également remboursés à 100%.

 

Prise en charge des frais médicaux liés à une contamination positive du COVID19

 

Si vous consultez votre médecin à cause des symptômes ou par crainte d’être contaminé, le tarif de base et la prise en charge par la Sécurité sociale restent les mêmes que pour une consultation médicale normale sans dépassements d’honoraires. À savoir, un taux de remboursement de 70 % vous est reversé par l’Assurance maladie si c’est votre médecin traitant. Le ticket modérateur est donc de 7,50 €. Si vous vous adressez à un médecin non traitant, le taux de remboursement n’est plus que de 30 %. Votre complémentaire santé prendra en charge le reste en accord avec les garanties de votre contrat.

 

Les médicaments à base de paracétamol sur prescription pour le traitement des personnes infectées seront pris en charge à hauteur avec un taux de remboursement de 65 % par la Sécurité sociale. Le reste pourra être remboursé par votre complémentaire selon les modalités de votre contrat de mutuelle.

 

Il est important de savoir que les masques et le gel hydroalcoolique ne sont pas remboursés par l’Assurance maladie.

 

En ce qui concerne votre couverture santé, les garanties face à l’épidémie du coronavirus COVID19 sont les mêmes que pour une épidémie de grippe saisonnière. Ainsi, assure la prise en charge des frais de :

 

  • Consultation chez le médecin
  • Hospitalisation
  • Médicaments
  • Analyses.