Comment obtenir le remboursement des piles auditives ?

Temps de lecture ≈ 7 minutes
Publié le 03/04/2024
remboursement piles auditives


Avec le développement des nouvelles technologies, les malentendants peuvent s’équiper d’une prothèse auditive pour mieux entendre. Cette dernière permet en effet de détecter les sons et de les amplifier afin d’améliorer la qualité sonore perçue. Mais ces équipements ne fonctionnent pas seuls. Ils ont besoin d’être alimentés par une source d’énergie. Plus précisément, une pile auditive qui doit être renouvelée régulièrement. Et ces batteries ont aussi un coût qu’il convient de prendre en compte.

Heureusement, le remboursement des piles auditives est prévu par la Sécurité sociale, et par votre complémentaire santé.

Qu’est-ce que les piles auditives ?

Les piles auditives en bref

Une pile auditive est la source d’énergie permettant d’alimenter l’appareil auditif. Sans ces batteries extérieures, la prothèse n’est pas en mesure de fonctionner correctement. Et pour cause, l’audioprothèse est composée de divers appareils électroniques, tels que le microphone, les écouteurs, et l’amplificateur. Or, ces derniers ne fonctionnent qu’avec l’électricité. Ou plus précisément, une pile auditive.

Et il ne s’agit pas d’une pile traditionnelle que l’on retrouve au supermarché. En effet, ces piles auditives sont fabriquées en zinc (et non en lithium).

Ces différentes spécificités représentent un coût supplémentaire pour les personnes atteintes d’un déficit auditif. D’autant plus que ces équipements ont une durée de vie limitée. Il convient donc de les renouveler régulièrement pour continuer à bien entendre.

Les différents types de piles auditives

Il existe différents types de piles auditives : pile 10, pile 13, pile 312, pile 675.

La différence entre ces équipements tient à leur taille (de la plus petite à la plus grande) et au type d’appareil utilisé.

Les piles 10 et 13 sont donc adaptées aux patients portant des appareils auditifs discrets (voire presque invisibles). Alors que les piles 312 et 675 s’adressent aux prothèses auditives plus imposantes. De ce fait, ces dernières ont une autonomie de batterie beaucoup plus élevée (entre 15 à 30 jours pour la pile 675, contre 4 à 5 jours pour la pile 10).

Enfin, sachez que chaque pile auditive dispose d’un code couleur permettant de la différencier :

  • Pile 10 : jaune
  • Pile 13 : orange
  • Pile 312 : marron
  • Pile 675 : bleu

Quel est le coût des piles auditives ?

Le prix des piles auditives dépend surtout de la marque. En général, il faut prévoir entre 30 et 40 € le paquet de 120 piles.

Mais selon le type de pile et son autonomie, le patient devra renouveler ces plaquettes plus ou moins régulièrement. Par exemple, l’autonomie des piles 10 étant de 4 à 5 jours, le patient devra prévoir environ 90 piles par an pour une oreille et 180 piles par an pour les deux oreilles.

Sachez que les piles auditives sont vendues par paquet de 6 piles. Et généralement, les magasins spécialisés vous proposent des lots de 10 ou de 20 paquets.

Quel est le remboursement des piles auditives par la Sécurité sociale ?

La Sécurité sociale propose un remboursement en fonction du type de pile auditive utilisé :

  • Pile 10 : 1,5 € par paquet, avec un maximum de 10 paquets par oreille par an. Soit 15 € annuel pour une oreille, ou 30 € annuel pour les deux oreilles.
  • Pile 13 : 1,5 € par paquet, avec un maximum de 7 paquets par oreille par an. Soit 10,5 € annuel pour une oreille, ou 21 € annuel pour les deux oreilles.
  • Pile 312 : 1,5 € par paquet, avec un maximum de 5 paquets par oreille par an. Soit 7,5 € annuel pour une oreille, ou 15 € annuel pour les deux oreilles.
  • Pile 675 : 1,5 € par paquet, avec un maximum de 3 paquets par oreille par an. Soit 4,5 € annuel pour une oreille, ou 9 € annuel pour les deux oreilles.

Si le dispositif 100 % santé permet un remboursement intégral des équipements auditifs, c’est surtout grâce à la mutuelle santé que les patients peuvent réduire les dépenses. Et pour cause, la prise en charge des piles auditives par l’assurance maladie reste encore trop faible par rapport à leur coût.

Ces piles peuvent être achetées auprès d’un audioprothésiste en magasin ou en ligne. Mais le remboursement des piles auditives achetées sur internet est-il le même ? Et bien oui, la sécurité sociale ne fait pas la différence entre les deux, à condition que vous fournissiez une facture.

Quelles sont les conditions de remboursement ?

Pour l’achat de tout appareil auditif et/ou accessoires, les patients doivent respecter certaines conditions :

  • Le devis normalisé : avant de choisir l’appareil correcteur de surdité, le spécialiste doit vous proposer un devis normalisé laissant apparaître deux types de classe (I ou II, soit appartenant au dispositif 100 % santé ou non). L’idée est de vous laisser choisir l’aide auditive qui vous convient le mieux. Cela est indispensable puisque le type de pile dépend du type d’appareillage utilisé.
  • Le respect du parcours de soins : la première prescription d’appareils auditifs et de piles doit être réalisée par un médecin ORL (oto-rhino-laryngologiste) ou un médecin généraliste ayant suivi une formation en otologie médicale. En revanche, le renouvellement peut être effectué par tout médecin.

Le respect de ces conditions permet d’obtenir un remboursement par la Sécurité sociale des piles auditives.

Quelle prise en charge par la mutuelle complémentaire ?

Pour obtenir un remboursement intégral des piles auditives chaque année, les personnes souffrant d’un déficit auditif ont tout intérêt à souscrire une complémentaire santé. Et pour cause, ces dernières peuvent rembourser le reste à charge pour vous aider à limiter les dépenses de santé.

D’autant plus qu’avec la réforme 100 % santé, les mutuelles dites responsables doivent vous proposer un remboursement intégral pour les troubles de l’audition dès lors que vous sélectionnez des aides auditives de classe I.

C’est justement le cas de la mutuelle santé Cocoon. En plus d’un excellent remboursement en matière de soins auditifs, Cocoon vous aide à réduire l’ensemble de vos frais de santé.

Écrit par Lisa Nadji
Rédactrice en chef – Experte santé Profil Linkedin

Vos questions, nos réponses

Une complémentaire santé, aussi appelée mutuelle, est un contrat d’assurance qui vous permet de compléter les remboursements de la Sécurité sociale pour vos frais de santé. Elle peut prendre en charge tout ou partie des dépenses non remboursées, comme les soins dentaires, optiques, l’hospitalisation, etc.

Non, la mutuelle santé n’est pas obligatoire pour tous. Cependant, elle est fortement recommandée car elle permet de vous protéger financièrement en cas de dépenses de santé importantes.

Le tiers-payant est un dispositif qui vous permet de ne pas avancer les frais de santé lors d’une consultation chez un professionnel de santé. C’est l’Assurance Maladie et/ou votre complémentaire santé qui se chargent de payer directement les frais au professionnel.

La satisfaction de nos clients, notre priorité !

Un conseiller vous rappelle