BIEN PROTÉGÉ AVEC LA MUTUELLE HOSPITALISATION COCOON

L’accident, la maladie, « ça n’arrive pas qu’aux autres ». Nul n’est à l’abri d’un aléa de la vie entraînant une hospitalisation. Aussi, quand il se présente, mieux vaut avoir été prévoyant et s’être doté d’une bonne complémentaire santé. En effet, avec une protection insuffisante, ou pire, sans mutuellela note peut vite grimper et le coût de l’hospitalisation à charge de l’assuré peut s’avérer très lourd. Pour lui ou sa famille, il peut alors devenir difficile de faire face à ces dépenses de santé non prévues. C’est pourquoi bénéficier d’une bonne mutuelle hospitalisation est indispensable.

LA PRISE EN CHARGE DE L’HOSPITALISATION PAR L’ASSURANCE MALADIE

Que ce soit dans le cadre d’une intervention chirurgicale, d’une admission à visée médicale ou de la maternité, un séjour dans un établissement public ou dans une clinique conventionnée ouvre droit à une prise en charge des frais d’hospitalisation par l’Assurance maladie, à hauteur de 80 % du tarif de convention. Il en est de même en cas d’ hospitalisation à domicile.

Dans certains cas, la prise en charge peut même atteindre 100 % (séjour supérieur à 30 jours, hospitalisation du nourrisson dans le mois qui suit sa naissance, à la suite d’une maladie professionnelle, d’un accident de travail, pour les bénéficiaires de la CMU-C…).

Mais que regroupent-ils exactement ?

Il s’agit de l’ensemble des coûts entraînés par le traitement de la pathologie pour laquelle le patient est admis en établissement de santé :

  • Intervention chirurgicale
  • Frais de bloc opératoire
  • Traitements médicamenteux
  • Examens et soins…

Il faut savoir également que les dépenses de santé préopératoires, comme la consultation d’anesthésie qui précède toute intervention chirurgicale, ou postopératoires, comme les séances de rééducation nécessaires pour retrouver mobilité et capacités fonctionnelles, sont également prises en charge, respectivement à hauteur de 70 % et 60 %.

Pour autant, malgré cette participation importante, de nombreuses dépenses restent à la charge de l’assuré ou de ses ayants droit, faisant de l’hospitalisation un poste pouvant grever sensiblement un budget, faute de couverture complémentaire adéquate.

QUELS FRAIS SONT À LA CHARGE DU PATIENT ?

En cas de séjour à l’hôpital ou en clinique, le patient peut avoir à supporter la charge de participations obligatoires, mais aussi de participations facultatives dites « de confort » (chambre individuelle, tv…), ou encore avoir à faire face à des dépenses annexes, découlant directement de l’immobilisation.

LE TICKET MODÉRATEUR

Le ticket modérateur est la part des frais d’hospitalisation qui reste à la charge du patient. L’Assurance maladie rembourse 80 % des dépenses consécutives à un séjour en milieu hospitalier, sur la base d’un tarif de convention. Le ticket modérateur correspond au reste à charge pour l’assuré : la part non remboursée par la sécurité sociale ainsi que les éventuels dépassements d’honoraires.

Pour les actes unitaires supérieurs à 120 €, le ticket modérateur est remplacé par une participation forfaitaire de 18 €, elle aussi à la charge du patient.

LE FORFAIT HOSPITALIER

 

Le forfait hospitalier ou forfait journalier hospitalier est facturé pour tout séjour supérieur à 24 heures et ce, jusqu’au jour de sortie inclus. Il s’agit tout simplement d’une participation financière exigible au titre des frais hôteliers (hébergement, alimentation, énergie, entretien…). Il n’est pas du tout pris en charge par l’Assurance maladie. Son montant est de 20 € par jour, pour un séjour à l’hôpital ou en clinique et de 15 € par jour, pour un séjour dans un service de psychiatrie.

LES DÉPASSEMENTS D’HONORAIRES

 

Ce sont les honoraires facturés par le médecin, le chirurgien, l’anesthésiste ou l’obstétricien, qui dépassent le tarif de convention. Ils peuvent être plus ou moins maîtrisés, suivant que le professionnel de santé est signataire ou non du dispositif OPTAM ou OPTAM-CO (option pratique tarifaire maîtrisée – chirurgie obstétrique). L’Assurance maladie ne les prend pas en charge.

 

Pour une prise en charge de vos frais de santé en cas d’hospitalisation, et être couvert en cas d’imprévu, vous pouvez vous tourner vers une mutuelle sans carence, une mutuelle hospitalisation seule ou encore une mutuelle générale remboursant vos différents frais de santé. Découvrez les offres de l’assurance santé Cocoon (remboursements en 48h) : demandez un devis en ligne.

simulez votre devis