Quelle différence pour les remboursements entre hôpital public et privé ?

En France, douze millions de personnes se font hospitaliser chaque année dans les quelque 3000 établissements que compte le territoire. Quand une hospitalisation est programmée, tout patient a le choix entre le public et le privé. Alors quelle différence existe-t-il en matière de remboursements, entre hôpital public et privé ?

L’hôpital public est un établissement de santé géré par l’État français. En tant que tel, l’hôpital public est rattaché à une mission de service public dans le domaine de l’accès aux soins. Le personnel employé au sein d’un hôpital public, comme les secrétaires médicales ou les infirmières, par exemple, sont des fonctionnaires rémunérés par l’État

 

En France, l’hôpital public est le seul établissement de santé qui peut réaliser des interventions de pointe, comme les greffes par exemple. On retrouve aussi dans les missions de l’hôpital public la possibilité de mener des actions de formation et de prévention ou de se présenter comme un établissement de recherche.

Qu’est-ce qu’un hôpital privé ?

Plus communément appelé « clinique », l’hôpital privé est un établissement de soins géré par une entreprise privée ou par une association. Ces deux cas de figure expliquent pourquoi il est fréquent de distinguer :

 

  • l’hôpital privé à but lucratif : il s’agit ici d’une entreprise qui investit dans le domaine de la santé avec comme objectif de réaliser un chiffre d’affaires annuel
  • l’hôpital privé à but non lucratif qui participe aux missions de la fonction publique. 

 

Il existe aussi des hôpitaux privés non conventionnés avec la sécurité sociale. Dans ce cas, les actes pratiqués sont souvent plus onéreux et leurs remboursements sont très peu, voire pas du tout, pris en charge par le régime de base de l’assurance maladie.

Hôpitaux publique ou privé : quelle différence ?

C’est donc le mode de financement de ces établissements de soins qui constitue la principale différence entre l’hôpital public et l’hôpital privé. Les hôpitaux publics en France perçoivent une dotation globale annuelle pour exercer leur mission, qui leur est accordée par l’État.  A contrario, la rémunération des hôpitaux privés dépend de l’activité de chaque établissement. Ainsi, un hôpital privé qui n’accueille pas assez de patients peut être mis en liquidation tout comme n’importe quelle entreprise ou condamné à la fermeture. 

 

En revanche, aucune différence entre hôpital privé et hôpital public en matière de réglementation, de procédure de suivi ou de qualité des soins. Mais tous les établissements d’hospitalisation privés à but lucratif dépendent de la convention collective des cliniques privées signée le 18 avril 2002. Elle s’applique à tous les professionnels de ces établissements : médecins, infirmiers, personnels soignants, fonctions administratives etc.

Les différences de tarifs entre les établissement hospitaliers publics et privé

Généralement, le prix d’un séjour en clinique privée est plus élevé que dans les hôpitaux publics, notamment à cause des dépassements d’honoraires, mais pas seulement. 

Pour vous donner une idée des tarifs de soins pratiqués dans ces établissements, voici un comparatif non exhaustif de ceux observés en 2021 :

 

Acte ou prestation Tarif moyen dans un hôpital public Tarif moyen dans un hôpital privé
Bilan de santé 50€ 50€
Accouchement 2500€ 2600€
Echographie 80€ 85€
IRM 350€ 400€
ORL 28€ 35€
Coloscopie 150€ 190€
Chambre individuelle 46€/jour 68€/jour

Public ou privé : les différences en termes de remboursements

En tant que patient, vous êtes libre de choisir entre l’hôpital public ou l’hôpital privé pour votre hospitalisation. L’Assurance Maladie ne fera pas de différence pour la prise en charge puisqu’elle se base sur un seul et même tarif de convention, c’est-à-dire une grille de remboursement identique définie par actes pratiqués et non par lieux de soin. 

 

L’hôpital public utilise systématiquement ce tarif de Convention comme référence. C’est pourquoi, les soins pratiqués dans les établissements hospitaliers du service public sont généralement pris en charge par la Sécurité sociale à hauteur de 80 %. 

 

A contrario, les dépassements d’honoraires sont plus courants en clinique, de même que l’offre de chambres particulières et ces dernières sont facturées plus cher qu’à l’hôpital : 68 € contre 46 € en moyenne. De plus, les médecins hospitaliers y exerçant leur activité de manière libérale, ils pratiquent des prix libres, à la différence des médecins salariés de l’hôpital.

 

Ces frais non pris en charge par l’Assurance Maladie peuvent d’ailleurs vite devenir conséquent s’ils ne sont pas remboursés par votre complémentaire santé

 

 

 

 

 

POUR RÉDUIRE LE RESTE À CHARGE : LA MUTUELLE HOSPITALISATION

Toutes les mutuelles remboursent le ticket modérateur en cas d’hospitalisation, soit 20 % des frais de séjour non pris en charge par l’assurance maladie, ainsi que le forfait journalier. Cela fait partie de leurs obligations au titre des contrats responsables.

 

Pour les dépassements d’honoraires et les frais de confort, suivant les besoins, les mutuelles proposent des offres plus ou moins couvrantes, sachant qu’elles sont plafonnées en termes de prise en charge des suppléments d’honoraires. 

 

Alors, pour réduire votre reste à charge en cas d’hospitalisation dans un établissement de santé public ou privé, vérifiez bien les garanties de votre contrat de mutuelle !

La mutuelle hospitalisation cocoon

Avant de vouloir souscrire des garanties supplémentaires, il est donc important d’étudier en détail les garanties de votre contrat de mutuelle en vous posant les bonnes questions. Votre couverture est-elle toujours adaptée ? Vos garanties sont-elles suffisamment étendues pour ne pas risquer un reste à charge en cas d’hospitalisation dans une clinique privée ? Les dépassements d’honoraires et le prix de la chambre particulière vous seront-ils remboursés ?

 

Si ce n’est pas le cas, pourquoi ne pas tout simplement choisir une offre plus couvrante grâce à la mutuelle hospitalisation Cocoon ?

 

En véritable garantie hospitalière, Cocoon propose ainsi neuf formules de mutuelle hospitalisation dont sept vous font bénéficier d’une prise en charge :

 

  • des suppléments tarifaires des professionnels de santé allant de 125 % à 350 % pour ceux signataires d’un dispositif de pratique tarifaire maîtrisée
  • de la chambre individuelle de 40 € à 120 € par jour. 

En plus, tous nos contrats de mutuelle hospitalisation inclus des garanties d’assistance sans aucun surcoût. Ainsi, pendant et après une hospitalisation en hôpital public ou privé, vous pouvez profiter d’une aide à domicile qui s’occupe des courses, de vos animaux de compagnie et du ménage.  

 

Alors, plutôt que de risquer de ne pas avoir le choix entre un hôpital public ou une clinique privée pour votre hospitalisation ou de vous retrouver avec un reste à charge trop lourd pour votre budget : 

 

Faites confiance à la mutuelle hospitalisation Cocoon. Demandez vite votre devis en ligne.

Simulez vos remboursements avec Cocoon

Anticipez immédiatement vos remboursements en utilisant notre simulateur en ligne adapté aux offres Cocoon.

Remboursement Sécurité Sociale

Remboursement Cocoon

Reste à charge

Un service gratuit, sans engagement & adapté à vos besoins

Quels sont vos besoins ?

Indiquez-nous de quoi vous avez besoin pour nous aider à vous fournir une offre personnalisée.

-
Optique
+
-
Dentaire
+
-
Hospitalisation
+
-
Soins courants
+

Un service gratuit, sans engagement & adapté à vos besoins