Liste des médecines douces, méthodes naturelles pour se soigner

De plus en plus de Français ont recours à ce qu’on appelle les médecines douces pour prendre soin de leur santé. Ces thérapies non conventionnelles offrent aux patients une vision différente de la maladie, en s’éloignant généralement de l’approche « médicamenteuse » du traitement. Pour en savoir plus, voici un tour d’horizon de ces méthodes naturelles et une liste des principales médecines douces auxquelles il est possible de se référer.

Également appelées « médecines traditionnelles » ou « médecines alternatives », les médecines douces constituent une famille d’une centaine de pratiques qui utilisent ni molécules chimiques ni médicaments pour traiter les patients. Chacune de ces pratiques possède sa propre philosophie et propose une méthode atypique que l’Assurance Maladie qualifie généralement de « non conventionnelle ».

 

Les buts de chacune d’entre elles sont divers : certaines permettent de prévenir certains maux, d’autres de les guérir, ou encore, juste de les soulager. Elles sont parfois utilisées en complément de la médecine traditionnelle. D’ailleurs, il n’est pas rare que des personnes atteintes d’une maladie grave aient recours à la médecine douce en plus de leur traitement.

QUELS SONT LES DIFFÉRENTS TYPES DE MÉDECINE DOUCE ?

Selon l’OMS, il existe plus de 400 pratiques thérapeutiques s’assimilant à de la médecine douce. Ne pouvant toutes les répertorier, voici une liste des médecines douces les plus connues avec une brève définition de leurs pratiques :  

Médecine douce Description
Acupuncture D’origine chinoise, cette méthode consiste à appliquer de fines aiguilles sur certaines zones du corps. Ce système thérapeutique vise à soulager des douleurs en stimulant des points précis.
Diététique Assimilable à science de l’alimentation, la diététique vise à préserver ou améliorer la santé en veillant à l’équilibre alimentaire. Des règles strictes sont à suivre pour un bon résultat.
Psychologie La psychologie correspond à l’étude des comportements et des processus mentaux d’un patient afin de le mener sur le chemin de la guérison. Elle connaît des applications multiples en fonction des cas.
Ostéopathie L’ostéopathie est un traitement thérapeutique qui se base sur une série de manipulations manuelles. Le praticien est ainsi en mesure de soulager efficacement les douleurs du patient.
Chiropractie Cette méthode utilise des ajustements vertébraux pour diminuer tensions nerveuses et douleurs. Elle s’attache également à favoriser la santé via des exercices physiques et de meilleures habitudes nutritionnelles.
Etiopathie Se rapprochant de la chiropractie, l’étiopathie est une pratique de soin proposant la manipulation des os et des viscères afin de traiter les pathologies.
Psychomotricité Cette discipline se concentre sur une approche d’ensemble des fonctions motrices et de l’état psychologique du patient. Spécialité paramédicale reconnue, elle contribue à soigner de nombreuses maladies.
Podologie La podologie est une spécialité s’attachant à l’étude du pied et des pathologies associées. Contrairement au pédicure, le podologue cherche aussi à déterminer la cause des affections.
Pédicurie La pédicurie englobe les différents soins du pied, dont les traitements utilisés pour guérir les affections de la peau ainsi que des ongles.
Homéopathie Cherchant à tirer le meilleur parti d’un traitement, l’homéopathie prône l’administration de doses minimes d’un médicament afin de mieux gérer son effet sur le corps.
Sophrologie Proche de la relaxation, la sophrologie comprend un ensemble d’actes destinés à guérir les sensations douloureuses de même que les malaises psychiques.
Dermatologie Cette spécialité se propose de soigner les pathologies et les affections touchant la peau.
Naturopathie La naturopathie est une méthode basée sur le respect du fonctionnement naturel de l’organisme. Elle utilise à cet effet divers moyens tels que les massages, les procédés naturels, l’exercice physique ou encore une meilleure hygiène de vie.

 

Il existe des centaines d’autres pratiques assimilées aux médecines alternatives telles que la kinésiologie, la luminothérapie, la phytothérapie, la réflexologie ou la thalassothérapie, par exemple.

 

Pour vous orienter parmi ces nombreuses pratiques non-réglementées, il existe des annuaires de médecines douces. Vous pouvez notamment consulter celui de Medoucine qui propose un réseau national de thérapeutes qu’ils certifient en vérifiant les diplômes et les références des praticiens. 

LA PRISE EN CHARGE DES MÉDECINES DOUCES PAR L’ASSURANCE MALADIE

Il n’existe que quatre pratiques de médecine douce pouvant faire l’objet d’un remboursement de l’Assurance Maladie. Mais pour espérer une prise en charge, si minime soit-elle, elles doivent être pratiquées par un médecin conventionné, généraliste ou spécialiste : 

 

  • L’homéopathie

 

Les traitements homéopathiques sont remboursés à hauteur de 30% du tarif de base de la Sécurité Sociale s’ils sont prescrits par un médecin. Les séances chez un homéopathe le sont également, à hauteur de 70%, mais il doit être conventionné.

 

  • L’acupuncture 

 

Si la séance est pratiquée par un médecin acupuncteur conventionné, elle sera remboursée à hauteur de 70% du tarif de Convention d’un médecin généraliste, soit 16,10€ sur la base de 25€, moins les 1€ de participation forfaitaire. Les praticiens en acupuncture sont généralement des médecins généralistes qui ont suivi une formation universitaire complémentaire reconnue par l’Etat.

 

  • L’ostéopathie 

 

Lorsqu’une consultation d’ostéopathie est pratiquée par un médecin conventionné de secteur 1, elle sera également prise en charge à hauteur de 16,10 €.

 

  • La mésothérapie 

 

Les micro-injections de médicaments sous la peau sont prises en charge de la même manière, sauf si elles sont utilisées à des fins esthétiques.

 

Alors, pour ne pas vous retrouver avec une non prise en charge de vos consultations de médecines douces, pensez à demander à votre praticien s’il est conventionné et s’il facture des dépassements d’honoraires. Car même avec une prise en charge de l’assurance Maladie, tout dépassement d’honoraires restera à votre charge. 

 

A moins d’avoir une bonne mutuelle santé ! 

 

 

 

 

 

 

REMBOURSEMENT DES SOINS DE MÉDECINE DOUCE PAR LA MUTUELLE

Pour se faire rembourser tout ou partie de ses frais de santé liés aux médecines douces, le recours à une bonne complémentaire santé est donc indispensable !

 

Quasiment toutes les assurances santé complémentaires proposent des formules qui incluent des remboursements en médecine douce. Mais généralement, pour bénéficier d’un forfait de prise en charge en médecines alternatives, vous devrez opter pour une formule intermédiaire, voire haut de gamme. 

 

Si vous êtes couvert pour les médecines douces par votre mutuelle, votre contrat pourra intervenir de deux façons : 

 

  • prendre en charge le ticket modérateur, en incluant tout ou partie des dépassements d’honoraires lorsqu’une participation de votre régime d’Assurance maladie obligatoire est possible 
  • rembourser tout ou partie de votre dépense réelle, lorsque l’acte n’est pas du tout remboursé par la Sécurité Sociale 

 

En termes de prise en charge des médecines douces, les mutuelles santé ont deux moyens d’exprimer le montant des remboursements : 

 

  • En forfait : Dans ce cas, votre mutuelle vous octroie une somme fixe à dépenser tous les ans.
  • En pourcentage : Alors, votre complémentaire santé vous rembourse selon un pourcentage de la base de remboursement de la Sécurité Sociale. 

 

Il est donc important de bien vérifier si les médecines douces sont bien remboursées par votre mutuelle santé et à quelle hauteur de remboursement. Si ce n’est pas le cas, ou que la prise en charge n’est pas suffisante pour vos besoins, sachez que le changement d’assurance-santé est gratuit dès lors que vous êtes assuré depuis plus d’un an. 

LA PRISE EN CHARGE DES MÉDECINES DOUCES PAR LA MUTUELLE COCOON

L’utilisation des médecines alternatives connaissant un vif engouement en France, la mutuelle en médecine douce proposée par Cocoon a souhaité répondre à ce besoin de ses adhérents. Ainsi, elle leur donne accès à un remboursement notable des frais de santé liés à un traitement alternatif afin de leur offrir la garantie de voir leurs dépenses en médecine douces remboursées de la meilleure manière qui soit.

 

 La liste des médecines douces concernées sont : 

 

 

Alors, si vous souhaitez souscrire une complémentaire santé avec de bons niveaux de remboursement pour vos dépenses de santé et bénéficier d’une bonne prise en charge de vos consultations en médecine douces : faites confiance à la mutuelle Cocoon !

 

Du devis à la souscription, tout se fait directement en ligne et en deux clics ! 

 

1- Commencez par évaluer votre besoin pour chaque poste de soins : le devis apparaît immédiatement. 

 

2- Poursuivez par l’adhésion : rapide et totalement sécurisée pour une protection optimale de vos données personnelles. 

 

Ainsi, en quelques minutes seulement, vous pouvez bénéficier de la qualité des prestations de l’assurance santé Cocoon et ne plus vous inquiéter du reste à charge de vos consultations de médecines alternatives !

 

Alors, demandez vite un devis en ligne.

Simulez vos remboursements avec Cocoon

Anticipez immédiatement vos remboursements en utilisant notre simulateur en ligne adapté aux offres Cocoon.

Remboursement Sécurité Sociale

Remboursement Cocoon

Reste à charge

Un service gratuit, sans engagement & adapté à vos besoins

Quels sont vos besoins ?

Indiquez-nous de quoi vous avez besoin pour nous aider à vous fournir une offre personnalisée.

-
Optique
+
-
Dentaire
+
-
Hospitalisation
+
-
Soins courants
+

Un service gratuit, sans engagement & adapté à vos besoins