8 séances de psy remboursées

Depuis le 5 avril 2022 et le dispositif “Mon psy”, les Français peuvent bénéficier d’une prise en charge partielle de l’assurance maladie pour 8 consultations chez le psychologue. Quelle est la part prise en charge par l’assurance maladie ? Quelles sont les conditions à remplir ? Comment bénéficier d’un remboursement intégral ? Les réponses sont ici. 

Le remboursement de 8 séances chez le psychologue

Le 5 avril 2022, le gouvernement a mis en place le dispositif “Mon psy”. L’idée est de permettre aux Français de bénéficier de 8 séances chez le psychologue avec un remboursement à hauteur de 60 % du tarif conventionné. Celui-ci est fixé à 40 € pour la première séance et 30 € pour les suivantes. Autrement dit, l’assurance maladie prend en charge 24 € lors de la première séance et 18 € pour les suivantes. 

Il s’agit d’une limitation à 8 séances annuelles. Mais il est toujours possible de renouveler ce remboursement l’année suivante, sous réserve de respecter les formalités requises. 

Attention, cette prise en charge n’est pas sans condition. En effet, seuls certains patients sont éligibles. 

Les conditions pour bénéficier du remboursement

Pour bénéficier de la prise en charge partielle des séances chez le psychologue, il faut impérativement remplir les conditions suivantes : 

  • Âge : ce dispositif s’adresse à tous les Français dès l’âge de 3 ans. 
  • Trouble : il concerne les personnes souffrant de troubles psychiques légers ou modérés, comme l’anxiété, l’angoisse, la déprime, les troubles du comportement alimentaires (anorexie, boulimie,…), l’usage abusif, mais non dépendant, de certaines substances psychoactives (tabac, alcool, cannabis). 
  • Le psychologue : il doit être inscrit auprès de l’agence régionale de santé (ARS), conventionné auprès de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) et avoir au minimum 3 ans d’expérience professionnelle en psychologie. 

La procédure à suivre pour se faire rembourser

Le patient doit respecter le parcours de soins pour bénéficier de cette prise en charge. Ainsi, il doit d’abord consulter son médecin traitant qui lui fournit une lettre de recommandation. Il pourra ensuite la présenter au psychologue lors de la première consultation. 

Par ailleurs, une dispense d’avance de frais est prévue si vous remplissez les conditions ci-dessous : 

  • Vous bénéficiez de la Complémentaire Santé Solidaire (CSS) ;
  • Vous bénéficiez de l’Aide Médicale d’État (AME) ; 
  • Les séances sont liées à une maladie (ALD ou maladie professionnelle), à un accident ou à une grossesse (dès le 6ème mois).

La prise en charge par la complémentaire santé

Même si ces mesures sont bénéfiques pour les patients, la prise en charge de l’assurance maladie reste encore insuffisante pour les personnes souffrantes de troubles psychologiques. 

Dans ce cas, la souscription à une complémentaire santé vous permettra de réduire le restant à charge. 

Pour connaître les garanties proposées, n’hésitez pas à réaliser votre devis avec Cocoon.

ARTICLES LES + LUS

Obtenez votre devis gratuit et personnalisé

OK