Choisir une complémentaire santé pas chère

Avec des contrats de mutuelle dont le prix oscille entre 30 et 100 € par mois, il n’est pas si facile de trouver une complémentaire santé pas chère. Sauf à faire l’impasse sur certaines garanties. Mais rassurez-vous, il est toujours possible de sélectionner une complémentaire santé à moindre coût qui couvre vos besoins de santé. Comment faire ? Cocoon vous aide à sélectionner une complémentaire qui rentre dans votre budget, tout en répondant à vos attentes en matière de santé.

 

Une complémentaire santé pas chère adaptée à ses besoins

 

Pour réduire les dépenses de santé, une complémentaire santé est indispensable. Seul problème : ce service est loin d’être gratuit. Et le prix des mutuelles peut parfois monter jusqu’à 100 € par mois. Alors pour les ménages ayant de petits budgets, se passer de mutuelle permet d’économiser. Mais cela revient à se passer de soins. Et en cas de maladie ou d’accident, ces quelques euros économisés mensuellement pourront vous coûter très cher.

Alors plutôt que d’éliminer totalement le contrat de mutuelle de votre budget, il est préférable de sélectionner une complémentaire santé pas chère. Il s’agit de souscrire une assurance individuelle qui propose des remboursements et des garanties correspondant à vos besoins. Mais avant de vous précipiter sur un comparateur en ligne, vous devez définir les critères indispensables pour sélectionner sa couverture santé pas cher.

 

Les critères à prendre en compte pour sélectionner une mutuelle économique

 

Avant toute chose, il est primordial de faire un état des lieux de vos besoins actuels. Voici quelques questions à se poser avant de sélectionner une complémentaire santé pas chère.

  • Combien de fois dans l’année allez-vous chez le médecin ? 
  • Les praticiens pratiquent-ils des dépassements d’honoraires ? 
  • Quel est le montant moyen de vos dépenses de santé sur l’année ? 
  • Quels sont les postes de santé les plus récurrents ?
  • Quel est votre profil ? Senior, étudiant, célibataire, chef de famille ?

En fonction des réponses à ces questions, vous pouvez déjà connaître le niveau de remboursement dont vous pourriez avoir besoin. Mais on va aller un peu plus loin en décortiquant chaque poste de santé.

 

Les soins proposés

 

Les soins optiques

 

Les problèmes de vue (myopie, astigmatisme, hypermétropie, …) concernent de nombreux Français. Pour bien voir, ils doivent alors opter pour le port de lunettes, de lentilles de contact ou dans les cas les plus radicaux, pour la chirurgie réfractive.

i toutes ces solutions sont efficaces, elles représentent un coût parfois colossal (entre 300 à plus de 500 € pour des verres correcteurs à plus de 1000 € par œil pour l’opération de la myopie). Malgré ces importantes dépenses, la sécurité sociale ne vous rembourse qu’une faible partie. 

Alors si vous ou l’un des membres de votre famille souffre de troubles de la vue, la souscription à une mutuelle santé optique est indispensable. Et si ce n’est pas le cas, vous pourrez déjà économiser sur ce poste de santé.

 

Les soins dentaires

 

Un beau sourire, c’est ce qui illumine le visage. Pour cela, il faut d’abord une belle dentition. Et pour de nombreux Français, cela nécessite des interventions régulières chez le dentiste (détartrage, plombage, dévitalisation, extraction, implants dentaires….).

Selon l’état de votre dentition, le coût des consultations peut être plus ou moins élevé. En particulier si vous ne prenez pas soin de vos dents

Par exemple : si vous avez besoin d’un appareil dentaire ou d’une prothèse dentaire, la facture peut monter jusqu’à 2000 €. Or, selon l’intervention, la sécurité sociale vous rembourse entre 45 et 195 €. Avec de tels tarifs, une meilleure prise en charge semble indispensable.

Et le problème avec les soins dentaires, c’est qu’ils concernent tout le monde. Alors même si vous maintenez une hygiène bucco-dentaire impeccable, vous n’êtes pas à l’abri d’une carie ou d’un déchaussement de dents. À ce titre, souscrire un contrat de mutuelle dentaire permet de bénéficier d’une bonne prise en charge. Mais pour trouver la complémentaire santé la moins chère, nous vous conseillons de regarder du côté des contrats responsables qui prennent en charge le panier de soins. Vous bénéficierez alors des garanties minimales en matière dentaire, sans avoir à exploser votre budget.

 

L’hospitalisation

 

Si vous êtes en parfaite santé, vous n’avez a priori aucune raison d’être hospitalisé. Et pourtant, une maladie imprévue ou un accident peuvent vous emmener sur un lit d’hôpital pendant plusieurs semaines. Et en cas d’hospitalisation, la sécurité sociale s’avère insuffisante. En effet, elle ne rembourse que 80 % du tarif conventionné et surtout, elle ne prend pas en charge le forfait journalier de 20 €. Alors si vous restez longtemps hospitalisé, le restant à charge peut très vite grimper.

Et c’est justement dans cette hypothèse que la mutuelle complémentaire est intéressante. Pour trouver une complémentaire santé pas chère, nous vous conseillons de sélectionner celle qui prend en charge a minima le forfait journalier et le remboursement à 100 % du tarif conventionné. Là encore, c’est le cas des mutuelles responsables et solidaires.

 

Les soins courants

 

Une grippe, un renouvellement d’antibiotiques, une gastro, …. les  motifs de consultations chez le médecin traitant sont multiples et variés. Et si vous avez une grande famille, les rendez-vous médicaux peuvent se multiplier.

Malheureusement, après participation de la sécurité sociale, le restant à charge pour l’assuré est a minima de 8,5 € (sans compter les éventuels dépassements d’honoraires). Au fil de l’année, cela peut sensiblement impacter votre budget.

Alors pour réduire les dépenses de santé, il est tout à fait possible de trouver une mutuelle pas chère qui prenne en charge le ticket modérateur (c’est-à-dire le restant à charge après remboursement de l’assurance maladie).

 

Les autres soins

 

En plus de tous ces postes de santé, il existe d’autres catégories de soins. Par exemple, les médecines douces, la maternité, les cures thermales, les cures de désintoxication, etc.

Cela dit, ces différents traitements sont généralement peu remboursés par l’assurance maladie. Et bien souvent, ils ne sont pas indispensables (sauf si vous êtes enceinte ou que vous souffrez d’une addiction). Dans ce cas, pour trouver une complémentaire santé pas chère, nous vous déconseillons de sélectionner ces différentes options qui risquent d’augmenter le montant de vos cotisations.

En revanche, vous devez a minima prendre un remboursement à 100 % pour l’hospitalisation et les soins courants, avec idéalement une prise en charge des soins dentaires. Et si vous avez des problèmes de vue, la couverture optique est également indispensable.

 

Les niveaux de remboursement

 

Pour choisir sa mutuelle pas chère, il faut d’abord comprendre le prix, le fonctionnement et ses modalités de remboursement.

Généralement, les mutuelles vous proposent un forfait et/ou un pourcentage du tarif conventionné.

Pour le forfait, le remboursement est clair puisque la mutuelle vous octroie une certaine somme tous les ans ou tous les deux ans pour des postes de santé définis. Si vous souhaitez limiter les dépenses, il convient de respecter ce forfait.

Pour le pourcentage du tarif conventionné,les choses se compliquent. En effet, ce n’est pas parce que la mutuelle rembourse à 100 % qu’elle rembourse l’intégralité du reste à charge. Et oui, les 100 % se limitent au tarif conventionné. Mais si le médecin pratique des dépassements d’honoraires, ces derniers sont à la charge du patient.

Prenons un exemple :

Une consultation chez le généraliste : la base de remboursement est de 25 euros. Ici, la sécurité sociale vous rembourse à 70 %, moins 1 euro de participation forfaitaire. Le ticket modérateur est donc de 8,50 €. C’est ce que la mutuelle vous rembourse avec une prise en charge à 100 %. Mais si le tarif de la consultation est à 35 €, vous devrez régler de votre poche les 10 € supplémentaires.

C’est pourquoi de nombreuses mutuelles proposent des niveaux de remboursement à 200 voire 300 %. Cependant, cela fait également monter le montant des cotisations. Alors pour trouver une complémentaire santé pas chère qui vous offre un bon niveau de remboursement, il faudra donc privilégier les médecins n’appliquant pas de dépassement d’honoraires. 

Dans tous les cas, on vous conseille de demander des devis auprès de plusieurs assureurs pour obtenir les meilleurs prix et niveaux de remboursement.

 

Les services complémentaires

 

En plus du remboursement de la mutuelle, il convient de vérifier les services complémentaires. Ces derniers n’influent généralement pas sur le montant des cotisations, vous permettant alors de bénéficier d’une assurance santé pas chère.

Et pourtant, ces différentes prestations peuvent vous aider à faire de véritables économies. Voici les principaux services dont vous pourriez bénéficier :

  • Les délais de remboursement courts : l’idéal est d’avoir un délai inférieur à 1 semaine. Au-delà, les avances de frais pourraient impacter votre budget mensuel. >
  • Le tiers payant : encore mieux que les délais de remboursement, cela vous évite d’avancer les frais. Cependant, tous les praticiens ne l’acceptent pas. C’est pourquoi, une combinaison du tiers payant et de bons délais de remboursement est à privilégier. 
  • Les délais de carence : c’est la période pendant laquelle l’assuré n’est pas couvert après la souscription. La mutuelle ne peut appliquer ces délais de carence que pour les prestations hors nomenclature. Toutefois, pour éviter d’attendre plusieurs mois un traitement dentaire ou ophtalmique, on vous conseille de sélectionner les mutuelles sans délai de carence. 
  • Le réseau de professionnels : cela permet de bénéficier de tarifs préférentiels au moment de la consultation auprès de médecins partenaires.  
  • L’assistance : si vous êtes hospitalisé, vous pouvez également profiter d’une garde d’enfant ou d’une aide ménagère. 

 

Nos astuces pour réduire les dépenses de santé

 

Au-delà du choix de la complémentaire santé pas chère, il est possible de réduire les dépenses de santé de manière globale.

Tout d’abord, on vous conseille de réaliser plusieurs devis (minimum 3) auprès de différentes assurances santé. Cela vous permettra de comparer les offres et de choisir la mutuelle la plus avantageuse en termes de garantie et de prix.

Ensuite, vous devez vous soigner responsable. C’est-à-dire

  • Évitez les consultations et les actes avec des dépassements d’honoraires : vous devez alors sélectionner les médecins conventionnés du secteur 1. 
  • Oubliez les prestations non indispensables : par exemple, si votre mutuelle vous propose un forfait de 300 € pour les lunettes renouvelables tous les deux ans, vous pouvez très bien trouver une monture et des verres respectant ce budget (même avec une réduction des verres ou une protection anti reflets). Et surtout, un renouvellement des lunettes tous les deux ans est amplement suffisant pour bien voir au quotidien. 

Maintenant que vous savez comment trouver une mutuelle pas chère, il ne vous reste qu’à comparer les offres. Ça tombe bien, Cocoon vous propose son devis en ligne totalement gratuit.

Simulez vos remboursements avec Cocoon

Anticipez immédiatement vos remboursements en utilisant notre simulateur en ligne adapté aux offres Cocoon.

Choisissez un type de prestation

Remboursement Sécurité Sociale

Remboursement Cocoon

Reste à charge

Un service gratuit, sans engagement & adapté à vos besoins

Quels sont vos besoins ?

Pour vous fournir une offre personnalisée, merci de nous indiquer vos besoins santé.

-
Optique
+
-
Dentaire
+
-
Hospitalisation
+
-
Soins courants
+

Un service gratuit, sans engagement & adapté à vos besoins

Besoin d’aide ?

Nos conseillers sont à votre écoute au :
02 98 76 92 54
du lundi au vendredi de 9h à 19h
et le samedi de 9h à 14h
(prix d'un appel local)