Quels sont les différents types d’organismes d’assurance ?

Plusieurs types d’organismes proposent des complémentaires santé (mutuelles, institutions de prévoyance, sociétés d’assurances, banques, mutuelles d’assurances…). Pour choisir l’un ou l’autre de ces organismes, il est important de comprendre le fonctionnement de chacun.

 

 

organismes d'assurance

 

L’utilité des organismes d’assurance

 

L’Assurance Maladie est un acteur majeur du système de protection sociale. Son intervention précède celles des organismes d’assurance. Ce régime de base est obligatoire et s’adresse à tout le monde, des jeunes actifs aux séniors, sans oublier les retraités. L’État est chargé de son bon fonctionnement. La Sécurité sociale permet le remboursement partiel des dépenses encourues en cas de traitement, de consultation, d’examens ou d’hospitalisation. Néanmoins, le coût excessif de certains services (notamment, les spécialistes ou les soins de longue durée) peut rapidement s’accumuler et peser lourd sur mon budget.


Mutuelles, compagnies d’assurances, banques et instituts de prévoyance : que choisir ?

 

Pour me protéger et parer à l’imprévu, je peux faire appel à une mutuelle. Cet organisme d’assurance possède les mêmes spécificités qu’une association. Outre l’absence de capital, il est à but non lucratif. Ce sont en effet ses adhérents qui le gèrent et sélectionnent les prestations dont je bénéficie. Après un vote des membres, certains d’entre eux sont élus pour former le conseil d’administration ou l’assemblée générale en tant que bénévoles.

Par ailleurs, les compagnies d’assurances proposent également des complémentaires santé, en tant que structures privées à but lucratif. Selon mon budget et mes demandes, elles sont à même de me suggérer une assurance complémentaire et, éventuellement, une mutuelle prévoyance. En certaines circonstances, je peux bénéficier de l’assistance d’un courtier en mutuelle, ou choisir une mutuelle en ligne. Les prestations se révèlent complètes et adaptables à tout type d’exigences. Dans la même optique, les banques possèdent des services similaires en tant que « bancassureur ». À noter que si la compagnie d’assurances choisie est de forme mutuelle (elle propose des mutuelles et non des assurances), son organisation est identique à celle d’une mutuelle. Ses membres sont donc bénévoles et les actionnaires ne sont pas rémunérés.
Enfin, je peux aussi faire appel aux institutions de prévoyance. Ce type d’organisme d’assurance est mis en place par une entreprise ou une activité particulière en partenariat avec les syndicats. Ces derniers se chargent de son fonctionnement. En grande majorité, les instituts de prévoyance s’occupent de contrats collectifs. En ce sens, la gestion paritaire entre les représentants des employés et ceux de l’entreprise est encadrée par un conseil d’administration. Les contrats possèdent souvent des spécificités exclusives à une profession ou une société, tout en couvrant les risques liés à un arrêt maladie, un décès, un accident de travail ou encore l’impossibilité d’exercer son métier.

 

Cocoon, une offre de complémentaire santé qui me ressemble

 

Selon ma situation (sénior, célibataire ou famille…) et les attentes que je nourris, choisir ma mutuelle exige d’être bien renseigné et de saisir le fonctionnement des différents types d’organismes d’assurance. Avec l’offre Cocoon, des professionnels de la santé sont à mon écoute (devis en ligne, conseiller joignable par téléphone…) pour me proposer des prestations qui me correspondent. Remboursement de soins dentaires, consultation chez un spécialiste, optique ou hospitalisation, tout est envisageable grâce à un panel de six formules, entièrement personnalisables : Éco, Essentiel+, Confort+, Privilège… La mutuelle Cocoon met aussi à ma disposition des formules de mutuelles santé qui s’adressent aux retraités et séniors sans examen médical. De plus, je profite de tarifs bas et de soins appropriés grâce à Santéclair, le premier réseau de soins en France qui me met en relation avec les meilleurs spécialistes.