TOUT SAVOIR SUR LA MUTUELLE RETRAITE

Parmi les formalités indissociables du passage à la retraite, le choix d’une assurance santé se trouve en bonne place et doit être effectué consciencieusement. C’est la clé pour une retraite plus sereine face aux aléas de la maladie. Mais comment bien la choisir ? Pour tout savoir sur la mutuelle retraite, suivez notre guide.

QUELLES OPTIONS AU MOMENT DU PASSAGE À LA RETRAITE ?

 

Lors de son passage à la retraite, le senior se situe dans l’un des deux cas de figure suivants : soit il dispose, au titre de son activité salarié, de la complémentaire santé collective obligatoire de son entreprise, soit il est couvert par une mutuelle santé individuelle.
Dans le premier cas, il peut conserver ses garanties à l’identique auprès de l’assureur grâce aux dispositions de la loi Évin. S’il le souhaite, il doit formuler sa demande dans les 6 mois qui suivent la cessation de son activité. Mais il sort alors du champ du contrat collectif et il s’agit d’un nouveau contrat. Cela signifie qu’en cas d’évolution des prestations de la mutuelle collective, l’ex-salarié retraité ne sera pas concerné. Si cette possibilité ne lui convient pas, il doit faire le choix d’une couverture santé par ses propres moyens, l’idéal étant bien entendu de se tourner vers une mutuelle senior aux garanties spécifiquement adaptées.

Dans le second cas, il peut décider de conserver son assurance individuelle ou profiter de sa nouvelle situation pour revoir sa protection en pensant à l’avenir, car les besoins des personnes âgées évoluent.

 

L’IMPORTANCE DE DÉFINIR SES BESOINS POUR DES GARANTIES VRAIMENT ADAPTÉES

 

Avant de rechercher, puis de souscrire à une mutuelle, il est primordial de passer par une étape clé : celle de la définition de ses besoins. Elle est, en effet, indispensable pour être couvert à leur juste mesure. Il faut garder en tête qu’avec l’âge, les ennuis de santé se multiplient inexorablement ; la vue et l’audition baissent ; le suivi médical se fait plus strict ; de nouvelles contraintes apparaissent. Anticiper ces dépenses par une couverture adéquate est alors nécessaire. Les remboursements des prothèses auditives, de l’opération de la cataracte, des cures thermales, de l’hospitalisation, des dépassements d’honoraires ou des verres en fonction de sa dioptrie doivent être particulièrement scrutés pour que ces soins n’entraînent pas de reste à charge trop important.
Dans cette étape, il ne faut pas hésiter à bien étudier les offres, les tarifs, à demander des devis ou à utiliser des comparateurs en ligne. Dans l’idéal, afin de ne pas se trouver dépourvu de mutuelle ou de souscrire à la première proposition venue, il est opportun de s’en préoccuper dans les quelques mois qui précèdent la date de l’admission à la retraite.

 

QUEL PRIX POUR UNE MUTUELLE SENIOR ?

 

LA MUTUELLE À 1 €

 

La mutuelle à 1 € ou complémentaire santé solidaire (CSS) remplace désormais la CMU-C et l’aide au paiement d’une complémentaire santé. Elle s’adresse aux personnes aux revenus modestes en leur offrant une couverture complète sans reste à charge et un meilleur accès aux soins. Pour une personne seule de plus de 60 ans qui gagne moins de 8 951 € par an, l’aide est gratuite. Elle revient à 25 € par mois si ses revenus n’excèdent pas 12 084 € par an.

Pour en bénéficier, il suffit de remplir le formulaire de demande et de l’envoyer à sa caisse d’Assurance maladie.

 

LES MUTUELLES RETRAITE LOI ÉVIN

 

Lorsqu’un ancien salarié fait le choix de conserver ses garanties complémentaires collectives, il doit être vigilant à deux points qui peuvent faire grimper significativement le tarif de la cotisation :

• Si la couverture incluait des ayants droit, ils ne sont plus pris en charge dans le dispositif Évin et leur part est donc à ajouter.

• Il faut savoir que si les tarifs sont encadrés et plafonnés les trois premières années d’adhésion à titre individuel, la cotisation augmente déjà de 25 % en deuxième année et de 50 % en troisième année !

 

La mutuelle retraite loi Évin n’est réellement intéressante qu’en première année. Et encore, tout dépend du tarif de la couverture, que l’ex-salarié doit désormais financer seul. Ce n’est donc pas une solution pour faire des économies.

 

LES MUTUELLES INDIVIDUELLES

 

Dans la plupart des cas, le jeune retraité doit partir à la recherche d’une complémentaire individuelle s’il veut être bien couvert pour ses frais de santé et à un tarif convenable. En moyenne, pour une couverture de milieu de gamme, la cotisation s’élève à 75 € – 80 € pour une personne de plus de 60 ans.

 

Mais quelle mutuelle senior choisir parmi les nombreuses offres à disposition sur le marché ? Après avoir estimé ses besoins, comparer les garanties et les prix des différents opérateurs est indispensable. Mais cela ne doit pas constituer les seuls critères de choix.
L’assureur propose-t-il une réduction pour le conjoint s’il souscrit en tant qu’ayant droit ? Adhère-t-il à un réseau de conventionnement qui permet d’accéder à des équipements de qualité à tarifs négociés ? Existe-t-il une assistance qui prendra soin de l’animal domestique en cas d’hospitalisation ou qui déploiera les services d’une aide à domicile après une intervention chirurgicale ? Tous ces éléments doivent être étudiés de près et pèsent autant que le simple prix dans le choix d’une mutuelle senior, si ce n’est plus.

 

Savez-vous que Cocoon inclut tous ces services dans ses garanties sans surcoût ? Demandez votre devis pour découvrir nos offres à destination des seniors.

Simulez vos remboursements avec Cocoon

Anticipez immédiatement vos remboursements en utilisant notre simulateur en ligne adapté aux offres Cocoon.

Choisissez un type de prestation

Remboursement Sécurité Sociale

Remboursement Cocoon

Reste à charge

Un service gratuit, sans engagement & adapté à vos besoins

Quels sont vos besoins ?

Indiquez-nous de quoi vous avez besoin pour nous aider à vous fournir une offre personnalisée.

-
Optique
+
-
Dentaire
+
-
Hospitalisation
+
-
Soins courants
+

Un service gratuit, sans engagement & adapté à vos besoins