Remboursement lunettes : quelle prise en charge sur les verres et les montures ?



Après la prescription d’une paire de lunettes par l’ophtalmologue, l’assuré doit se rendre chez l’opticien avec son ordonnance pour acheter son équipement optique. Mais mieux vaut savoir que la prise en charge de la monture et des verres est restreinte, avant de craquer sur un modèle hors de prix. Alors, quel est le remboursement d’une monture de lunettes et des verres correcteurs ? On vous dit tout !

Comprendre les différents types de verres optiques

En fonction de votre ordonnance et du besoin de correction diagnostiqué par l’ophtalmologue, trois grands types de verres pour lunettes vous seront proposés par les opticiens.

Les verres unifocaux

Appelés aussi verres à simple foyer, ils disposent d’une puissance correctrice unique sur toute leur surface. Ils permettent de corriger la plupart des défauts visuels à l’exception de la presbytie : ils sont de forme concave pour les myopes, de forme convexe pour les hypermétropes, ou adaptés aux irrégularités de la cornée pour les astigmates.

Les verres progressifs

Aussi appelés verres multifocaux. Ils sont destinés aux presbytes, et rassemblent sur leur surface de multiples corrections de la vue pour offrir une vision nette à toutes les distances, et éviter le recours à une seconde paire de lunettes. La partie haute du verre corrige la vision de loin, la partie basse la vision de près, et la zone intermédiaire la vision à mi-distance.

Les verres mi-distance

Ils sont assimilés aux verres progressifs, car destinés aux presbytes, mais, en réalité, il s’agit de verres unifocaux améliorés, spécifiquement conçus pour optimiser la vision dans l’environnement immédiat, aux alentours du poste de travail. Ils sont recommandés pour les jeunes presbytes, et conviennent idéalement au travail intensif sur ordinateur.

Les remboursement des lunettes par la Sécurité sociale

Le montant de prise en charge des lunettes, verres et monture, par la Caisse d’Assurance Maladie varie en fonction de l’âge du bénéficiaire et du type de correction. Par exemple, en cas d’évolution de la vue avant 6 ans et après 18 ans, plusieurs paires peuvent être remboursées par année. En revanche, pour les enfants entre 6 ans et 18 ans, une seule paire peut être prise en charge par an.

Dans tous les cas de figure, le taux appliqué est de 60 % de la BRSS, mais la base de remboursement fixée par l’Assurance Maladie est bien plus faible que le coût réel des lunettes. En effet, le prix moyen d’un équipement optique, verres et monture, avoisine les 300 euros pour les verres unifocaux et les 500 euros pour les verres progressifs.

Le remboursement de verres teintés est également admissible en cas de photophobie, myopie forte ou de certaines affections oculaires amplifiées par le soleil : conjonctivite, kératite, iritis, cataracte, etc.

En résumé, que ce soit pour le remboursement des lunettes ou pour le remboursement des lentilles de contact, la participation de l’Assurance Maladie est très faible. D’où la nécessité de souscrire une bonne mutuelle optique pour que l’achat de vos montures et verres de lunettes ne vienne pas amputer sérieusement votre budget.

À savoir : Il existe désormais la réforme 100 % santé qui a pour but de donner l’accès à tous les soins et appareillages à l’ensemble des Français. Pour bénéficier de ces aides, valables en optique mais aussi en dentaire et en auditif, il faut savoir qu’il existe deux classes de lunettes :

  • Classe A : c’est le panier 100 % santé. Les opticiens doivent proposer des lunettes intégralement remboursées par la Sécurité sociale.
  • Classe B : ici, les tarifs sont libres. Dans ce cas, la complémentaire présente toute son efficacité.

Si vous n’avez pas de mutuelle optique, il est donc fortement conseillé de choisir des lunettes de classe A qui pourront rentrer dans le cadre de la réforme 100% santé.

La mutuelle, indispensable pour réduire le reste à charge sur la monture

Les mutuelles solidaires et responsables doivent prévoir dans leurs garanties, une prise en charge de la monture à hauteur de 150 € maximum. Elles doivent également restreindre le renouvellement d’un équipement optique complet, soit une monture et deux verres, à un tous les deux ans, sauf pour un enfant de moins de 18 ans et en cas d’évolution de la vue.

Cette réforme en vigueur depuis 2015, vise à éviter les dérives constatées : tant de la part des consommateurs qui avaient une tendance au renouvellement de leur équipement tous les ans sans évolution de la vue, que de la part des opticiens qui passaient des montures pour lunettes solaires dans les remboursements optique.

En dehors des abus constatés, les mutuelles doivent vous offrir un taux de remboursement optimal pour vos équipements optiques.

Comment optimiser le remboursement de ses lunettes ?

Un forfait de remboursement de la monture jusqu’à 150 € donne accès à une large gamme de produits, sans toutefois permettre l’achat de modèles de grandes marques (lunettes Ray Ban ou de créateurs) ou fabriqués dans des matériaux de pointe.

Alors, pour bien choisir sa monture de lunettes et en optimiser les montants remboursés, le premier réflexe est de faire jouer la concurrence. Il ne faut pas s’arrêter au premier opticien venu, mais au contraire, visiter plusieurs boutiques, comparer les modèles et se faire établir plusieurs devis. Ce comportement, plus responsable, permet de mieux maîtriser son reste à charge en optique.

Autre réflexe à adopter : recourir au réseau de professionnels de santé auquel adhère sa mutuelle, comme le réseau Santeclair. C’est l’assurance de tarifs négociés et encadrés, en plus d’un service de qualité chez les opticiens partenaires.

Enfin, pour les personnes déjà équipées de lunettes, pourquoi ne pas réutiliser la monture si elle est toujours en bon état et faire monter ses nouveaux verres dessus ?

Quoi qu’il en soit, pour minimiser le reste à charge lors de l’achat de sa monture de lunettes, être couvert par une complémentaire santé est indispensable. Car une bonne mutuelle optique, avec une offre de remboursement de qualité et un réseau de partenaires spécialement choisis constitue un allié de choix dans la quête du reste à charge minimum.

Remboursement des lunettes avec Cocoon

Le remboursement optique proposé par l’Assurance Maladie étant particulièrement réduit, il est indispensable de faire assurer la part non prise en charge par la Sécurité sociale. Au travers de ses multiples offres, Cocoon vous propose des couvertures étendues pour l’ensemble de vos équipements optiques : verres + monture.

Par exemple, avec la formule « Optimum + » vous bénéficier d’une prise en charge jusqu’à :

  • 300 € pour les verres simples,
  • 500 € pour des verres complexes comme les antireflets ou anti-rayures,
  • 200 € pour des lentilles.

Cela correspond à une prise en charge jusqu’à 350 % de la base de remboursement si l’opticien pratique le tarif de base ou un tarif maîtrisé (signataire de l’Optam ou Optam-CO), ou jusqu’à 200 % de la base de remboursement à défaut.

Les forfaits de nos complémentaires santé sont valables tous les deux ans pour les adultes, et tous les ans pour les jeunes de moins de 18 ans.

En plus d’un taux de remboursement avantageux pour vos lunettes et lentilles, la mutuelle santé Cocoon vous permet également de bénéficier de nombreux avantages pour vos soins optiques, inclus dans votre contrat, tels que :

  • le tiers-payant (soit l’absence d’avance de frais),
  • le réseau de partenaire Santéclair
  • des remboursements rapides
  • ou encore la possibilité de réaliser une chirurgie réfractive en limitant les dépenses de santé.

Et comme Cocoon a à cœur de faire rimer simplicité avec efficacité, du devis à la souscription, tout se fait en ligne directement :

  • Commencez par évaluer votre besoin pour chaque gros poste de soins : le devis apparaît immédiatement.
  • Poursuivez par l’adhésion, rapide et totalement sécurisée, pour une protection optimale de vos données personnelles.
  • En quelques minutes seulement, vous pouvez bénéficier de la qualité des prestations de la mutuelle Cocoon.

Alors, pour vous et vos proches, faites confiance à Cocoon pour le remboursement et la prise en charge de vos montures et verres : demandez vite votre devis en ligne, gratuitement et sans engagement.

Écrit par Lisa Nadji
Rédactrice en chef – Experte santé Profil Linkedin

Des solutions santé sur-mesure, pour tous !

Trouvez l’offre qui vous ressemble.

Des questions ?
Nos réponses !

Une mutuelle optique permet de rembourser tout ou partie des frais liés à la vue. Cela inclut notamment les lunettes de vue, les lentilles de contact, les consultations chez l’ophtalmologue et les interventions chirurgicales pour corriger la vue (chirurgie de la myopie, de l’hypermétropie, etc.).

La Sécurité sociale rembourse une partie du prix des verres correcteurs de vos lunettes, selon votre prescription. Le montant du remboursement est forfaitaire et dépend de votre âge et de votre correction. La monture, quant à elle, n’est pas prise en charge par la Sécurité sociale.

Le prix d’une consultation chez un ophtalmologue est de 73 euros pour les adultes et de 27 euros pour les enfants de moins de 6 ans. Ce tarif est pris en charge à 70% par la Sécurité sociale, soit un reste à charge de 22,10 euros pour les adultes et de 8,10 euros pour les enfants.

Le prix d’une opération de la myopie varie en fonction de la technique utilisée (laser PRK, LASIK, etc.) et de l’établissement de santé. Il faut généralement compter entre 1 500 et 3 000 euros par œil. Ce type d’intervention n’est pas pris en charge par la Sécurité sociale, mais certaines mutuelles peuvent proposer des remboursements partiels.

Oui, les lentilles de contact sont remboursées par la Sécurité sociale à hauteur de 65% du prix d’achat. Le montant du remboursement est forfaitaire par œil et par an. La prise en charge est toutefois soumise à certaines conditions, notamment la prescription d’un ophtalmologue et le respect d’une période de port minimale.

Besoin d’y voir plus clair ?

Vous hésitez entre plusieurs formules ou vous souhaitez simplement avoir plus de précisions sur nos offres santé ?
Vous êtes au bon endroit ! Nos conseillers sont là pour vous éclairer et vous proposer un devis personnalisé et adapté à vos besoins santé.

Dites-nous en un peu plus sur vous, et on vous rappelle.

Tous les champs sont obligatoires.

"*" indicates required fields

Civilité*
*
5 bonnes raisons de faire du sport après 50 ans
lunettes de soleil été
Comment bien choisir vos lunettes de soleil pour protéger vos yeux cet été ?
semelles orthopédiques
Semelles orthopédiques : comment sont-elles remboursées ?

Un conseiller vous rappelle