LA MUTUELLE DU TRAVAILLEUR INDÉPENDANT

 

S’il veut améliorer le remboursement de ses dépenses de santé, l’entrepreneur individuel doit souscrire facultativement à une mutuelle et en assumer seul les frais, contrairement au salarié, qui lui, bénéficie de la complémentaire mise en place par son employeur à tarif réduit. Alors, comment bien choisir sa mutuelle pour travailleur indépendant ?

 

OBJECTIF : COMPLÉTER LES PRESTATIONS SANTÉ DE BASE

 

Le TNS relève, pour son assurance maladie, de la Sécurité sociale des indépendants (ex-RSI). Si les taux de remboursement des dépenses de santé sont identiques à ceux du régime général, ils sont toutefois insuffisants pour couvrir les frais engagés. Une partie de ceux-ci reste donc toujours à la charge de l’assuré.

 

Pour améliorer la prise en charge, il est fortement recommandé de faire le choix d’une mutuelle, qui intervient en complément du régime de base et permet de réduire la part des frais à supporter. Mais contrairement au salarié, le travailleur indépendant doit adhérer volontairement à une complémentaire santé et en assumer seul le coût. Conscient que la question du financement peut être un frein à une protection optimale du TNS, le gouvernement a mis en place depuis de nombreuses années, une mesure pour l’inciter à souscrire à des contrats facultatifs le protégeant davantage, avec un cadeau fiscal à la clé : les contrats Madelin.

 

UN AVANTAGE FISCAL POUR LE TRAVAILLEUR INDÉPENDANT

 

Renoncer à une couverture santé de qualité peut avoir des conséquences pécuniaires lourdes pour le travailleur non salarié. En souscrivant à une mutuelle Madelin, il bénéficie d’un double avantage : il optimise sa protection en étant mieux remboursé de ses dépenses de santé tout en pouvant déduire les cotisations afférentes à sa complémentaire de ses bénéfices professionnels imposables. Les remboursements des frais de santé, effectués sur le compte personnel de l’assuré, ne doivent pas être réintégrés au revenu.

 

Le plus souvent, l’économie d’impôt réalisée permet même d’étendre les garanties à sa famille. En effet, dès lors que les proches sont couverts par l’assurance maladie de l’indépendant, la quote-part de leur cotisation ouvre également droit à la déduction fiscale. Bien protégé et performant, le TNS peut ainsi se consacrer sereinement à son activité et à la bonne santé de son entreprise.

 

COMMENT CHOISIR SA MUTUELLE POUR TRAVAILLEUR INDÉPENDANT ?

 

Tout commence par une estimation précise de son besoin. En effet, la surprotection est inutile et onéreuse. Déterminer son besoin réel est le préalable nécessaire à toute recherche de la couverture adéquate. Le porteur de lunettes sera attentif au montant du remboursement d’un équipement optique quand la personne en quête d’une médecine alternative privilégiera les formules incluant des prestations de médecines douces performantes.

 

La deuxième étape est de cibler les mutuelles proposant des garanties Madelin, car toutes ne proposent pas des garanties éligibles au dispositif. Adhérer à une complémentaire santé non Madelin, c’est prendre le risque de ne pas pouvoir déduire ses cotisations de ses bénéfices, car une attestation doit être fournie chaque année en guise de justificatif.

 

Enfin, avant d’effectuer son choix parmi les différentes offres, le coût de la protection doit être mis en rapport avec les services inclus (délais de remboursement, tiers payant, service client, réseau de conventionnement…).

 

Pour ne pas se tromper, mieux vaut faire confiance à Cocoon, la référence des mutuelles TNS. Avec des prestations adaptées aux besoins de l’indépendant et des tarifs avantageux, elle lui permet d’affronter l’avenir en toute sérénité et de prendre soin de sa santé, pour que la pérennité de son entreprise n’ait pas à pâtir de dépenses de santé imprévues. Que vous soyez gérant, auto-entrepreneur, commerçant ou artisan, demandez vite un devis !

simulez votre devis