La consultation chez l’ORL : le guide complet

Thyroïde, insuffisance respiratoire, otites à répétition, … Ces différents troubles nécessitent la consultation d’un professionnel de santé bien particulier : l’ORL (oto-rhino-laryngologiste). En tant que spécialiste des troubles des oreilles, du nez et de la gorge, il sera en mesure de diagnostiquer et traiter vos différentes pathologies. Alors quelles sont l’ensemble des compétences de l’ORL ? Quel tarif est appliqué lors des consultations ? Quel est le remboursement de la Sécurité Sociale ? Est-il possible de se faire rembourser auprès d’une assurance santé ou sa mutuelle ? Vous trouverez toutes les réponses dans le cadre de cet article. 

 

consultation ORL

 

Qu’est-ce qu’un ORL ? 

 

ORL est l’acronyme de oto-rhino-laryngologiste. Ce terme est dérivé du grec : 

  • oto : oreille
  • rhino :  nez 
  • laryn : gorge.

Il s’agit donc d’un chirurgien expert dans les troubles de l’oreille, du nez et de la gorge. À l’origine, ce médecin spécialiste ne prenait en charge que ces trois parties du corps. Aujourd’hui, on constate que l’ORL (oto rhino laryngologiste) intervient également pour les différents troubles concernant la tête et le cou. 

Quelle que soit la zone d’intervention, le médecin a pour rôle de poser un diagnostic, mais aussi de proposer le traitement de soins le plus adapté. 

 

Ces différentes parties du corps regroupent une grande variété des pathologies que nous verrons dans le prochain paragraphe. Les maladies étant très variées, les traitements le sont également. Il peut s’agir de la simple prise de médicaments, d’opération chirurgicale (réparatrice ou reconstructrice), de rééducation ou de pose de prothèse ou d’implant. 

 

Du fait de la complexité des zones d’intervention, il existe aussi de plus en plus de spécialisations d’ORL. Parmi lesquelles : otologie, rhinologie, laryngologie, vestibulométrie,  audiométrie, chirurgie esthétique de la tête et du cou, chirurgie tumorale, phoniatrie, allergie, broncho-œsophagologie, etc. 

 

Par ailleurs, l’ORL travaille aussi en étroite collaboration avec d’autres professionnels du corps médical, comme les orthophonistes, les audioprothésistes, les ergothérapeutes ou encore les audiologistes.

Cette multidisciplinarité permet ainsi de se focaliser sur le patient et ses différents troubles qui peuvent très souvent être liés.

 

En France, on comptabilise en moyenne 3000 ORL. On constate toutefois une baisse progressive du nombre de spécialistes depuis une vingtaine d’années. Néanmoins, le ratio reste correct, puisqu’il y a environ 4 ou 5 experts oto rhino laryngologiste pour 100 habitants (sources : Direction de la recherche, des études, des évaluations et des statistiques (Drees)).

 

Quel est le type de consultation ORL ? 

 

Les différentes maladies

 

Les ORL prennent en charge une grande variété de maladies ou pathologies du fait de la complexité des zones d’intervention.

 

De manière générale, les médecins spécialistes ORL diagnostiquent et traitent les affections suivantes, et ce, quelle que soit la partie du corps concernée :

  • malformations congénitales ;
  • tumeurs ;
  • infections ou inflammations ;
  • traumatismes ou blessures ;
  • dégénérescence ;
  •  paralysie.

 

Cependant, en fonction des zones, certaines pathologies sont beaucoup plus courantes. Un patient qui consulte un ORL peut attendre une réponse d’expert oto-rhino-laryngologiste sur les sujets qui suivent :

 

Pour la gorge

 

La consultation médicale auprès d’un ORL ( se fait pour les troubles suivants : 

  • amygdalites ; 
  • retrait des végétations adénoïdiennes ;
  • troubles du langage ; 
  • mauvaise haleine ; 
  • déglutition (ou la difficulté à avaler) ; 
  • salivation insuffisante ou excessive ;
  • troubles de la voix ; 
  • chirurgie de la thyroïde et de la parathyroïde (dans ce cas, l’ORL doit collaborer avec un endocrinologue) ; 
  • tumeurs ou infections des glandes salivaires ; 
  • tumeurs de la bouche, de la langue ; 
  • pathologies de la voix ; 
  • stridor (l’émission de bruit lors de la respiration) ; 
  • reflux gastro-laryngé ; 
  • cancer du larynx. 

 

Pour le nez (rhino)

 

Là encore, les actes médicaux regroupent une grande diversité de pathologies : 

  • sinusites ;
  • trouble du sommeil;
  • déformation nasale ;
  • perte de l’odorat et du goût ; 
  • congestion nasale chronique ;
  • ronflements et apnées du sommeil ; 
  • rhinoplastie
  • saignement de nez important (s’ils durent plus de 10 minutes avec des somnolences ou des vertiges, il faut consulter en urgence). 

 

Pour les oreilles (oto)

 

En tant que professionnel de santé spécialisé, l’ORL soigne tous les troubles liés aux oreilles. Par exemple : 

  • infections d’oreilles ; 
  • surdité ou baisse d’audition ;
  • acouphènes ;
  • vertige et troubles d’équilibre ;
  • otites à répétition ;
  • otalgie (douleur à l’oreille). 

 

Pour la tête et le cou

 

Depuis plusieurs années, les praticiens ORL étendent leurs compétences vers l’ensemble de la tête et du cou. C’est ainsi qu’ils traitent : 

  • les paralysies du visage ;
  • les cancers, masses ou traumatismes de la tête et du cou ;
  • les chirurgies plastiques et esthétiques (dans ce cas, ils apportent simplement des indications).

À noter : 

Même si les pathologies sont très différentes les unes des autres, certains facteurs sont identifiés comme aggravants. Parmi lesquels : le tabagisme, l’alcool en surconsommation, le surpoids, l’âge. 

 

Le déroulement de la consultation chez le médecin ORL

 

Avant de consulter un ORL, il est préférable de faire appel à son médecin traitant en amont. Le généraliste vous orientera alors vers un spécialiste si besoin. 

Dès lors que vous avez un rendez-vous avec l’ORL, la consultation se déroule en plusieurs phases : 

  • L’interrogatoire : l’ORL interroge le patient pour comprendre le trouble. Pour cela, il demande la date d’apparition, les symptômes, le déclenchement, le niveau de gêne. Mais aussi les antécédents médicaux du patient ou de sa famille. 
  • L’examen : pour réaliser un diagnostic précis, il est utile de réaliser un examen des organes touchés, à l’aide de spatule, spéculum ou otoscope. 
  • Les examens complémentaires : si les premiers examens ne sont pas suffisants, il pourra être nécessaire de recourir à une radiologie, une fibroscopie, une endoscopie ou une IRM selon les cas. 
  • À la fin de la consultation : l’ORL rend un premier avis et prescrit les traitements adaptés. Il peut également demander des visites complémentaires pour suivre l’état du patient ou pour approfondir les examens. 

 

Pour la consultation, certains documents peuvent être nécessaires : 

  • les examens d’imagerie ou résultats d’analyses réalisés précédemment ; 
  • le carnet de santé pour suivre les antécédents médicaux ;
  • l’ordonnance du médecin traitant ;
  • la carte vitale ;
  • la carte de mutuelle. 

 

Quel est le prix de la consultation ORL ? 

 

Le tarif d’une consultation ORL dépend de l’intervention réalisée et du secteur du médecin. Dans cet article, nous vous informons uniquement des tarifs pratiqués par les médecins ORL conventionné du secteur 1, c’est-à-dire ne pratiquant pas de dépassement d’honoraires. Les autres ORL bénéficient d’une liberté de fixation du tarif en tant que médecin spécialisé. 

Voici les différents prix en fonction du type de consultation : 

  • ORL correspondant régulier : 28 €
  • ORL correspondant ponctuel : 50 €
  • ORL complexe : 46 €
  • ORL très complexe : 60 €

 

Quelle prise en charge par l’assurance maladie ?

Les conditions de remboursement de l’ORL

 

La consultation ORL est remboursée par la Sécurité Sociale. Cependant, dans le cadre du remboursement des consultation oto rhyno laryngologiste la caisse d’assurance maladie impose des conditions pour la prise en charge de ces frais de remboursement santé. Ainsi, le patient doit respecter le parcours de soins pour être remboursé par la sécu. C’est-à-dire qu’il doit consulter son médecin traitant avant de consulter un ORL. Il y a toutefois quelques exceptions : les personnes souffrant d’affection de longue durée (ALD) ou les urgences médicales. Dans ces hypothèses, les patients pourront bénéficier du remboursement du régime général sans respecter le parcours de soins coordonnés. 

 

Le montant du remboursement

 

Dès lors que ces conditions sont remplies, le remboursement ORL est à hauteur de 70 % sur la base des tarifs mentionnés précédemment. Attention toutefois, pour les médecins conventionnés du secteur 2 chez un correspondant régulier, la base de remboursement d’une consultation ORL passe à un 23 euros au lieu de 28 euros. Soyez vigilant sur le secteur du médecin ORL.

Ainsi, voici concrètement le remboursement de l’Assurance-Maladie obligatoire concernant le tarif d’une consultation oto rhino laryngologiste (via ameli.fr) : 

  • ORL correspondant régulier secteur 1 : 18,60 €
  • ORL correspondant régulier secteur 2 : 15,10 €
  • ORL correspondant ponctuel : 34 €
  • ORL complexe : 31,20 €
  • ORL très complexe : 41 €

 

Attention, les personnes ne respectant pas le parcours de soins ne sont remboursées qu’à hauteur de 30 % du tarif de la consultation. 

 

À noter : le restant à charge dépendra ainsi des tarifs du médecin. Si ce dernier pratique des dépassements d’honoraires (fréquents pour les consultations à Paris et dans les grandes villes de France), le patient devra régler de lourdes dépenses de santé. 

 

À ces frais de consultation, il faut également prendre en compte les différents traitements proposés par l’ORL, comme un appareil auditif. Ces derniers doivent être spécifiquement prescrits par le médecin et appartenir à la liste des produits remboursables. De manière générale, pour ces prothèses auditives, le remboursement est  à hauteur de 60 % par l’assurance santé maladie dès lors que vous avez une prescription médicale. Cependant ce taux de remboursement varie selon la nature de la pathologie et l’âge du patient. 

C’est justement pour ces raisons que la mutuelle participe au remboursement de ces frais médicaux ORL. 

 

Quelle prise en charge par la mutuelle complémentaire ?

 

Afin de couvrir les dépassements d’honoraires liés au secteur du chirurgien ORL, les examens complémentaires, les différents traitements (appareils pour l’audition) ainsi qu’une éventuelle hospitalisation, il est préférable de bénéficier d’une bonne mutuelle afin de profiter de remboursements intéressants.

En plus d’un montant de remboursement plus élevé sur le tarif de l’ORL, une mutuelle santé de qualité vous fera profiter d’autres avantages, comme le tiers-payant (pas d’avance de frais), un forfait hospitalier, etc. 

 

Savez-vous si votre complémentaire santé rembourse suffisamment les frais d’ORL ? Si ce n’est pas le cas, sachez qu’il est tout à fait possible de changer de mutuelle santé sans aucun frais, dès lors que vous avez souscrit votre couverture actuelle depuis plus d’un an. 

 

Alors pour bénéficier d’un remboursement ORL plus avantageux, n’hésitez pas à comparer les offres des complémentaires santé dès maintenant. Et justement, la mutuelle Cocoon vous facilite la vie puisque vous pouvez réaliser un devis gratuit directement sur notre site web. Venez découvrir le prix de notre mutuelle de soins.

En réponse à vos attentes, notre mutuelle santé vous propose un niveau de remboursement avantageux pour la consultation d’un médecin ORL, mais aussi médecin généraliste, soins dentaires, optiques ou paramédicaux, orthodontie, etc.