QUEL EST LE PRIX D’UN ACCOUCHEMENT ?

 

Parmi les interrogations de la future maman relatives aux coûts liés à sa grossesse, celles concernant le prix de l’accouchement arrivent en tête. Sur ce point, pour éviter les mauvaises surprises, il est préférable de bien se renseigner sur les tarifs de l’établissement choisi et surtout, de souscrire en amont à une mutuelle maternité.

 

QUELS SONT LES FRAIS LIÉS À L’ACCOUCHEMENT ?

 

En France, les femmes peuvent donner naissance à leur enfant à leur domicile en présence d’une sage-femme, à l’hôpital public, dans une clinique conventionnée ou dans un établissement non conventionné. Selon l’option choisie par la future maman, la facture peut fortement varier. Dans tous les cas, le remboursement se fera par rapport à la base de remboursement de la Sécurité sociale, pouvant ainsi entraîner un reste à charge important pour l’assurée.

Au coût de l’accouchement en lui-même viennent s’ajouter d’autres types de frais : dépassements d’honoraires d’anesthésiste, examens ou actes médicaux complémentaires en cas de complications, prise en charge de l’ambulance pour le trajet jusqu’à la maternité, frais dits de confort personnel (chambre particulière, télévision)… Si certains font l’objet d’une participation de l’Assurance maladie – intégrale ou partielle selon que le professionnel de santé a pratiqué ou non des dépassements d’honoraires –, d’autres sont entièrement à la charge de la future maman, nécessitant d’anticiper ces dépenses.

 

LE REMBOURSEMENT DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

 

Dès le 6e mois de grossesse et jusqu’au 12e jour après l’arrivée de son enfant, la femme enceinte est prise en charge à 100 % par la Sécurité sociale. Cette protection s’étend au forfait journalier lors d’un séjour en établissement de santé et au prix de l’accouchement. Ce dernier, remboursé à hauteur de 349,44 € pour une naissance simple et de 423,36 € pour une naissance multiple, comprend les honoraires et la péridurale.

En plus de cette prise en charge, la future maman bénéficie de la dispense d’avance de frais. Aussi, pour un accouchement à l’hôpital public ou en clinique conventionnée, elle ne règlera que la part non remboursée par la Sécurité sociale. En clinique non conventionnée, en revanche, elle devra faire l’avance des dépenses et sera confrontée à des tarifs plus onéreux donc à un reste à charge plus important.

Bien choisir le lieu de son accouchement, en fonction des caractéristiques de sa grossesse, des services proposés et de son budget, est donc primordial. Être prévoyante et se couvrir efficacement avec une bonne mutuelle l’est tout autant, pour envisager l’arrivée de bébé plus sereinement.

 

LA MUTUELLE MATERNITÉ, L’ASSURANCE TRANQUILLITÉ

 

À l’occasion de la naissance de son enfant, la future maman peut avoir à faire face à des frais importants pouvant largement excéder la part prise en charge par la Sécurité sociale, de sorte que le coût de l’accouchement peut dépasser le millier d’euros. Parmi les dépenses qui font vite grimper la note pour l’assurée, les dépassements d’honoraires des professionnels de santé et surtout, la chambre individuelle. La couverture mutuelle est alors indispensable. Il faut bien la choisir et étudier les garanties  proposées pour s’assurer de la meilleure protection tout au long de sa grossesse et après l’arrivée de bébé, pour les besoins de la famille.

Cocoon, c’est la mutuelle maternité et des familles par excellence. Avec un niveau de remboursement croissant, la prise en charge de la chambre particulière peut atteindre jusqu’à 120 € par jour et celle des honoraires des professionnels de santé assurant le suivi de la femme enceinte, jusqu’à 350 % de la base de remboursement Sécurité sociale. Des prestations médecines douces avantageuses permettent également à future maman de soulager en douceur les maux de sa grossesse. Pour vite en profiter, demandez un devis sans engagement.

simulez votre devis