LA RÉSILIATION D’UNE MUTUELLE POUR CAUSE DE CHÔMAGE EST-ELLE POSSIBLE ?

 

Sans emploi et surtout sans revenu, la pertinence de chaque dépense doit être analysée. Aussi, quand on perd son travail et que la cotisation de la complémentaire santé pèse lourd dans le budget mensuel, il est légitime de se demander si la résiliation de la mutuelle pour cause de chômage est possible. Le point avec Cocoon.

Votre devis mutuelle jeune avec Cocoon
Optique
-
+
Dentaire
-
+
Hospitalisation
-
+
Soins courants
-
+

CE QUE PRÉVOIT LA LOI

 

La loi prévoit des cas possibles de résiliation d’un contrat santé avant la date de son échéance principale. L’article L113-16 du Code des assurances (ou L221-17 du Code de la mutualité, selon la réglementation dont relève l’organisme) dispose qu’en cas de changement de situation, une résiliation anticipée est acceptée à condition de fournir un justificatif dans un délai de trois mois suivant la date de l’événement déclencheur.

Le changement de profession fait partie des motifs permettant de mettre fin à ses garanties, sous réserve d’entraîner une modification du risque assuré. Il suffit alors d’effectuer sa demande soit par courrier simple soit par lettre recommandée. La radiation prend effet le mois qui suit la réception de la notification. En revanche, la perte d’un travail n’est pas considérée comme un changement de profession.

 

 

S’ASSURER QUAND ON EST JEUNE ET SANS TRAVAIL : LES SOLUTIONS

 

Selon sa situation, un jeune demandeur d’emploi a plusieurs possibilités pour que sa couverture santé ne lui coûte pas cher :

 

  • S’il a travaillé dans le privé avant de se retrouver au chômage et qu’il a adhéré à une couverture collective, son employeur doit maintenir ses droits à la mutuelle d’entreprise pendant une durée égale à la période d’indemnisation par Pôle emploi, dans la limite d’un an maximum. C’est la portabilité des garanties ;

 

  • Si ses revenus sont faibles, il peut bénéficier de la complémentaire santé solidaire (CSS), qui permet de profiter d’une assurance santé pour moins de 1 euro par mois (et même d’une gratuité suivant les ressources !) ;

 

  • S’il n’entre dans aucun de ces deux cas de figure, plutôt que de prendre le risque de se passer de complémentaire santé, il vaut mieux se tourner vers une mutuelle jeune, qui offre des prestations correspondant à leurs besoins à prix mini.

 

Cocoon permet aux moins de 30 ans de se couvrir efficacement pour une cotisation adaptée à leurs capacités financières, avec des services performants inclus dans la cotisation (remboursements en 48 h, suivi des prestations sur une application smartphone, téléconsultation, etc.) Envie d’en savoir plus sur les garanties et tarifs   ? Demandez votre devis dès maintenant !

simulez votre devis