Orthodontie non remboursée : l’importance d’avoir une bonne mutuelle



On le sait, les remboursements dentaires pour des soins complexes sont souvent assez faibles. L’orthodontie ne déroge pas à cette règle : au-delà de 16 ans, elle n’est plus prise en charge. Les frais pouvant être très lourds. C’est pourquoi il est indispensable de souscrire à une mutuelle santé proposant une couverture adéquate pour en limiter le coût. Explications.

Orthodontie non remboursée : attention à la facture !

De plus en plus courante, l’orthodontie pour adulte résulte d’une décision qui ne peut pas être prise à la légère tant elle a d’impact sur le budget d’une famille. Le coût total d’un traitement se compte en milliers d’euros et varie selon le type d’appareil souhaité par le patient. Ainsi, un traitement visible, à l’aide de bagues en métal ou en céramique, sera moins onéreux qu’un appareillage lingual invisible (attaches sur la face internet des dents).

L’intégralité de la facture est à la charge du patient, car la Sécurité sociale n’intervient plus au-delà de 16 ans (sauf si une chirurgie maxillo-faciale est envisagée. Dans ce cas, elle rembourse un seul et unique semestre). Mûrir sa décision en comparant les tarifs de plusieurs orthodontistes est la première chose à effectuer. Se renseigner et faire réaliser des devis avec des mutuelles dentaires pour optimiser ses remboursements est la seconde.

Pourquoi l’orthodontie n’est-elle pas remboursée pour les adultes ?

La décision de ne pas inclure l’orthodontie adulte dans le régime de base de l’Assurance Maladie a été prise il y a de nombreuses années, lorsque les traitements étaient moins accessibles et plus coûteux. Aujourd’hui, les techniques et les matériaux utilisés en orthodontie ont évolué, rendant les soins plus abordables. Cependant, les autorités considèrent encore que l’orthodontie relève davantage de l’esthétique que de la santé bucco-dentaire, et qu’il n’est donc pas nécessaire de la prendre en charge par la Sécurité sociale.

Quelles sont les conséquences de l’absence de prise en charge par la Sécurité sociale ?

Le fait que l’orthodontie adulte ne soit pas remboursée par la Sécurité sociale peut avoir des conséquences importantes pour les personnes qui ont besoin de ce type de soins. Le coût d’un traitement orthodontique peut varier en fonction de sa complexité et de sa durée, mais il peut facilement atteindre plusieurs milliers d’euros. Sans mutuelle dentaire, ces frais peuvent représenter une charge financière importante pour les patients, et les dissuader d’entreprendre un traitement qui pourrait pourtant améliorer leur santé bucco-dentaire et leur qualité de vie.

Comment choisir une mutuelle pour l’orthodontie adulte ?

Si vous envisagez un traitement d’orthodontie, il est essentiel de choisir une mutuelle qui propose une bonne couverture pour les soins non remboursés. Il existe un large éventail de mutuelles sur le marché, et les garanties proposées en matière d’orthodontie peuvent varier considérablement d’une mutuelle à l’autre.

Voici quelques points importants à prendre en compte lors du choix d’une mutuelle pour l’orthodontie adulte :

  • Le montant de la prise en charge : certaines mutuelles prennent en charge un pourcentage des frais d’orthodontie, tandis que d’autres proposent un forfait annuel. Il est important de choisir une mutuelle dont le niveau de prise en charge correspond à vos besoins et à votre budget.
  • Les plafonds de remboursement : certaines mutuelles fixent un plafond annuel ou global pour le remboursement des frais d’orthodontie. Il est important de vérifier que ce plafond est suffisamment élevé pour couvrir la totalité de votre traitement.
  • Les délais de carence : le délai de carence est la période pendant laquelle vous ne bénéficiez pas de la prise en charge des frais d’orthodontie. Il est important de choisir une mutuelle dont le délai de carence est le plus court possible, surtout si vous avez besoin de commencer votre traitement rapidement.
  • Les garanties annexes : certaines mutuelles proposent des garanties annexes, telles que la prise en charge des frais de consultation ou des frais d’appareil orthodontique cassé. Il est important de comparer les différentes offres pour trouver la mutuelle qui répond le mieux à vos besoins.
Écrit par Lisa Nadji
Rédactrice en chef – Experte santé Profil Linkedin

Des solutions santé sur-mesure, pour tous !

Trouvez l’offre qui vous ressemble.

Des questions ?
Nos réponses !

Pour choisir une mutuelle dentaire, il est important de comparer plusieurs offres et de prendre en compte les critères suivants :

  • le prix,
  • le niveau de couverture,
  • les garanties incluses.

Vous pouvez également demander conseil à un courtier en assurance santé comme Cocoon pour être sûr de faire le bon choix.

La souscription d’une mutuelle dentaire n’est pas obligatoire, mais elle est fortement recommandée. Les soins dentaires peuvent être très coûteux, et une mutuelle dentaire peut vous aider à couvrir une partie des frais.

C’est très simple. Il vous suffit de cliquer sur le bouton « Obtenir un devis » ou d’appeler l’un de nos conseillers au 02.98.76.92.54 (appel non surtaxé).

En moyenne, le tarif pour un implant dentaire varie entre 700 € et 1 300 €. Il faut y ajouter le prix du pilier (entre 100 € et 200 €) et celui de la couronne (entre 600 € et 1 000 €). De manière générale, il vous faudra compter entre 1 500 € et 2 500 € pour la procédure complète, pour une seule dent.

La Sécurité sociale rembourse le détartrage pour toutes les personnes de plus de 13 ans. Son tarif de convention est fixé à 28,92 €. Elle rembourse 70 % de ce montant, soit 20,24 €. Si vous avez une complémentaire santé, elle prend en charge le montant restant.

Besoin d’y voir plus clair ?

Vous hésitez entre plusieurs formules ou vous souhaitez simplement avoir plus de précisions sur nos offres santé ?
Vous êtes au bon endroit ! Nos conseillers sont là pour vous éclairer et vous proposer un devis personnalisé et adapté à vos besoins santé.

Dites-nous en un peu plus sur vous, et on vous rappelle.

Tous les champs sont obligatoires.

Un conseiller vous rappelle