Enceinte à Noël : les aliments à éviter.

Temps de lecture ≈ 4 minutes
Publié le 10/04/2024
enceinte noel


Les fêtes de Noël sont une période de partage et de festivités, mais aussi une période où l’on peut être tenté de faire des excès alimentaires. Pour les femmes enceintes, il est particulièrement important de faire attention à ce que l’on mange, car certains aliments peuvent être dangereux pour votre santé, et celle du bébé.

Le danger des aliments crus

Le saviez-vous ? Les aliments crus, ou insuffisamment cuits, peuvent contenir des bactéries, telles que la salmonelle, la listeria ou la toxoplasmose. Ces bactéries peuvent provoquer des infections graves chez la femme enceinte, pouvant entraîner une fausse couche, un accouchement prématuré ou des malformations du fœtus.

Parmi les aliments crus à éviter pendant la grossesse, on trouve :

  • Côté viandes : le steak tartare, la viande hachée crue, les saucisses crues ou les carpaccios.
  • Côté poissons : le saumon cru/fumé, le thon cru, les sushis, les sashimis ou les tartares de poisson.
  • Côté fruits de mer : les huîtres crues, les crevettes crues ou les palourdes crues.
  • Les œufs crus : les mayonnaises maison, les mousses au chocolat ou les tiramisus maison.
  • Les fromages au lait cru : le camembert, le brie, le roquefort ou le bleu.

Attention à la caféine

La caféine peut traverser le placenta et atteindre le fœtus. Elle peut provoquer des troubles du sommeil, de l’irritabilité et de l’hyperactivité chez le bébé. Il est recommandé de limiter sa consommation de caféine à 200 mg par jour pendant la grossesse. Cela correspond à environ deux tasses de café ou quatre tasses de thé.

Le sucre avec modération

Une consommation excessive de sucre pendant la grossesse peut entraîner une prise de poids excessive, un diabète gestationnel et des complications de l’accouchement. Il est recommandé de limiter sa consommation de sucre à 50 g par jour pendant la grossesse. Cela correspond à environ 10 cuillères à café de sucre.

On réduit le sel

Une consommation excessive de sel pendant la grossesse peut entraîner une hypertension artérielle, une prééclampsie et un accouchement prématuré. Il est recommandé de limiter sa consommation de sel à 6 g par jour pendant la grossesse. Cela correspond à environ une cuillère à café de sel.

Zéro alcool !

L’alcool est un poison pour le fœtus. Il peut provoquer des malformations, des retards de croissance et des troubles du développement. Il est interdit de consommer de l’alcool pendant la grossesse.

Exemples de menus de Noël

Entrées

Toast de foie gras (stérilisé) sur pain d’épices grillé et gelée de groseille ou de pommes
Verrines avocats, crevettes et fromage frais
Tartelette au poivron et pesto
Beignets de fleurs de courgette

Plats

Saumon en croûte à la crème d’oseille
Magret de canard poêlé
Rosbeef en croûte aux morilles et écrasé de pommes de terre à la truffe
Chapon farci accompagné de pommes noisette et de haricots verts
Dinde farcie.

Desserts

Bûche glacée aux fruits ou au chocolat
Mousse au chocolat sans caféine
Crêpes à la confiture de fruits
Pommes au four avec de la cannelle

Écrit par Lisa Nadji
Rédactrice en chef – Experte santé Profil Linkedin

Vos questions, nos réponses

Une complémentaire santé, aussi appelée mutuelle, est un contrat d’assurance qui vous permet de compléter les remboursements de la Sécurité sociale pour vos frais de santé. Elle peut prendre en charge tout ou partie des dépenses non remboursées, comme les soins dentaires, optiques, l’hospitalisation, etc.

Non, la mutuelle santé n’est pas obligatoire pour tous. Cependant, elle est fortement recommandée car elle permet de vous protéger financièrement en cas de dépenses de santé importantes.

Le tiers-payant est un dispositif qui vous permet de ne pas avancer les frais de santé lors d’une consultation chez un professionnel de santé. C’est l’Assurance Maladie et/ou votre complémentaire santé qui se chargent de payer directement les frais au professionnel.

La satisfaction de nos clients, notre priorité !

Un conseiller vous rappelle