Le remboursement du dermatologue

La peau est le plus grand organe du corps, et celui où les troubles sont visibles le plus vite. La dermatologie traite et tente de prévenir toutes les affections cutanées et les taux de remboursement des actes médicaux ne sont pas toujours très clairs.

En quoi consiste la dermatologie ?

La dermatologie est la branche de la médecine qui diagnostique et prévient toutes les maladies de la peau, des muqueuses ainsi que des tissus sous-cutanés. Les phanères (ongles, cheveux et poils) peuvent aussi être pris en compte dans ce secteur.

De nombreux dermatologues travaillent en étroite collaboration avec des médecins traitants ainsi qu’avec des spécialistes d’autres branches scientifiques car les affections de la peau sont souvent liées à d’autres troubles et maladies soignés par différents professionnels de la santé.

Quelles sont les pathologies soignées par la dermatologie ?

Un dermatologue va soigner et prévenir toutes les lésions et pathologies dermatologiques liées ou non à un autre trouble. Les affections les plus communes traitées par un dermatologue sont l’acné, l’urticaire, la couperose, l’eczéma, le psoriasis ou encore l’herpès.

Le dermatologue traite aussi les affections très sérieuses comme les tumeurs, la gale, la gangrène ou les mélanomes. Cette branche de la médecine est aussi assez proche de la vénérologie et les médecins travaillent souvent en étroite collaboration pour traiter le patient avec les meilleurs soins possibles.

En général, c’est le médecin traitant qui renvoie un patient vers un dermatologue, mais il est aussi possible de consulter pour un suivi régulier. Dans les deux cas et en fonction des honoraires pratiqués par le médecin, le système de remboursement de l’assurance maladie et de la mutuelle n’est pas le même.

Prise en charge de la dermatologie par l’assurance maladie

Le taux de remboursement de la sécu pour une consultation en dermatologie va dépendre du parcours de soin. En effet, un dermatologue ne fait pas partie des praticiens que l’on peut consulter en accès direct, au contraire des gynécologues ou des ophtalmologues.

Si votre consultation résulte d’une recommandation de votre médecin traitant, la prise en charge de la sécurité sociale est de l’ordre de 70% sur une base de 25 euros pour un praticien conventionné secteur 1, soit 16,5 euros remboursés. Si vous faites appel à un spécialiste de secteur 2 qui pratique des dépassements d’honoraires, le taux de 70% se fait sur une base de consultation de 23 euros, soit 15,1 euros remboursés.

Si au contraire vous venez en consultation libre pour un check-up annuel, la prise en charge n’est pas la même. Dans ce cas, la sécurité sociale fixe le taux de remboursement à 30% sur une base de 25 euros la consultation, soit 6,5 euros remboursés. Pour les praticiens conventionnés secteur 2, la base est fixée à 23 euros, soit 5,9 euros remboursés. D’où l’intérêt de faire appel à une mutuelle possédant de bonnes garanties.

Quel remboursement par la mutuelle ?

L’assurance santé complémentaire Cocoon spécialisée en médecine douce se décline en quatre grandes offres (Eco, Medium, Optimum et Premium) et peut prendre en charge les tarifs non assumés par votre assurance santé générale. Les offres Cocoon prennent en charge tout ou partie des tarifs supérieurs à ceux annoncés par la Sécurité sociale.

Avec un parcours de soins coordonné pour un acte dermatologique, la complémentaire Cocoon peut prendre en charge jusqu’à 100% de la somme restante, en dehors de la franchise. Les offres Cocoon sont aussi très intéressants si vous consultez pour un acte en dehors du parcours de soins.

N’hésitez pas à faire une demande de devis pour les différentes offres Cocoon afin de connaître le montant de vos mensualités et de vos remboursements en fonction des spécialistes que vous consultez.

simulez votre devis