L’acupuncture, une médecine douce de plus en plus prisée 

L’acupuncture est une médecine douce d’origine chinoise. Pouvant soigner une multitude de troubles et pathologies, cette pratique est de plus en plus prisée par les Français. Mais alors, quel est son fonctionnement ? Quel est son prix ? Et surtout, quel est son remboursement, aussi bien par la Sécurité Sociale que par votre mutuelle ? Pour découvrir toutes les réponses à ces questions, il vous suffit de lire la suite. 

 

acupuncture

 

Qu’est-ce que l’acupuncture ? 

 

Les principes de l’acupuncture

 

L’acupuncture est une médecine douce visant à rétablir un certain équilibre énergétique à travers les stimulis. Ces derniers peuvent être engendrés de deux manières : 

  • l’introduction d’aiguilles en métal sous la peau ; 
  • les palpations (on parle alors d’acupression ou de digitopuncture). 

 

Même si les palpations sont fréquentes, ce sont les aiguilles d’acupuncture qui sont principalement utilisées lors d’une séance. 

 

Dans les deux cas, le médecin acupuncteur agit sur des points bien précis du corps, que l’on appelle aussi points d’acupuncture. Il en existe 366 au total. Ces points sont répartis sur les douze méridiens vecteurs d’énergies qui sont présents dans notre corps. En stimulant ces différents points, le médecin acupuncteur influe directement l’organisme, que ce soit au niveau du système nerveux, immunitaire ou encore endocrinien. 

En effet, dès lors que le point d’acupuncture est piqué, l’énergie jusque-là bloquée se retrouve tonifiée ou dispersée. 

Aujourd’hui, cette discipline thérapeutique alternative est pratiquée par plus de 4000 médecins spécialisés sur le territoire français (source : INSERM). 

 

Le déroulement des séances d’acupuncture

 

La première séance d’acupuncture commence généralement par un interrogatoire de la part du médecin. Il s’agit alors de comprendre le mode de vie du patient, mais également ses antécédents. En fonction des réponses apportées, l’acupuncteur pourra adapter la séance. 

 

Mais avant de planter les aiguilles dans le corps, le médecin examine le patient (le pouls, la langue, les yeux, la température, …). 

Ensuite, vous êtes allongé pour une trentaine de minutes (selon les troubles, la durée de la séance peut varier entre 15 à 45 minutes). Même si les aiguilles d’acupuncture font peur à de nombreux patients, cette médecine traditionnelle chinoise est particulièrement utilisée pour réduire le stress. En effet, il s’agit de fines aiguilles ne procurant aucune douleur, simplement un moment de relaxation. 

 

Le nombre de séances dépendra des troubles de la santé à soigner et de leur intensité. Entre deux consultations, il est conseillé de ne pas attendre plus de quinze jours / trois semaines pour optimiser l’efficacité de la thérapie. 

 

Après la séance, le patient doit se maintenir au calme et éviter le sport. Il se peut qu’il ressente une fatigue passagère, mais cette sensation est parfaitement normale et vous sera rappelée par l’acupuncteur. 

 

 

Que soigner avec l’acupuncture ?

 

L’acupuncture permet de soigner une grande variété de troubles de santé. Voici les principaux : 

 

Les troubles respiratoires

 

En cas d’allergies saisonnières, d’asthmes ou de grippe, il n’est pas rare de consulter un praticien spécialisé en acupuncture. Celui-ci traitera alors les poumons pour calmer les spasmes, mais aussi le foie en cas d’allergie. Cela permettra ainsi de soulager les différents troubles et de limiter les difficultés respiratoires. 

 

Les troubles digestifs 

 

L’alimentation étant l’une des bases du fonctionnement de notre organisme, la médecine chinoise accorde une grande importance à notre système digestif. C’est pourquoi l’acupuncture permet de soigner de nombreux troubles, tels que les douleurs épigastriques, les brûlures d’estomac, les flatulences, les reflux gastriques, les ballonnements ou les nausées. 

 

Les addictions

 

L’acupuncture est largement utilisée par les fumeurs qui souhaitent en finir avec la cigarette. À ce titre, si le patient est déterminé à arrêter de fumer, 3 à 5 séances peuvent suffire. 

De manière générale, un tel traitement permet de soigner toutes les addictions (alcool, drogue, nourriture, …). En effet, l’acupuncture limite les effets du sevrage pour éviter de faire une rechute. 

D’ailleurs, les personnes souffrant de troubles alimentaires consultent aussi largement les acupuncteurs. Ces derniers peuvent aider les personnes obèses ou en surpoids à maigrir, mais également les anorexiques ou boulimiques à retrouver l’appétit. 

 

Le stress 

 

Les vertus relaxantes de cette médecine douce permettent de réduire les anxiétés. Ce faisant, l’acupuncture participe également à la prévention de toutes les pathologies qui surviennent du fait du stress. Cela concerne notamment les troubles du sommeil comme le sentiment de fatigue chronique, l’apnée du sommeil ou les insomnies. 

 

Les allergies 

 

L’acupuncture n’est pas un traitement visant à soigner une allergie en particulier, comme le pollen, les chats ou le lactose. En revanche, à travers les piqûres sur les cinq éléments de l’organisme, cette pratique chinoise va agir sur le corps dans sa globalité. Ainsi, elle renforce le système immunitaire pour limiter les allergies, l’eczéma ou encore l’acné. 

 

Les douleurs 

 

En considérant le corps humain dans son ensemble sur un plan énergétique, l’acupuncture aide à soigner une multitude de douleurs. Par exemple, les articulations, l’arthrose, les lombalgies, les rhumatismes, les migraines et bien d’autres. 

 

L’infertilité 

 

L’acupuncture est souvent utilisée comme une stimulation de la reproduction. Et pour cause, ses bienfaits sont multiples aussi bien pour les femmes que pour les hommes (régulation des déséquilibres hormonaux, augmentation du flux sanguin dans les ovaires, meilleure qualité du sperme,…). 

 

Pour l’ensemble de ces troubles, l’acupuncture agit généralement en complément d’autres médecines plus classiques. Par exemple, elle peut venir combler les effets secondaires d’une chimiothérapie. 

 

 

Quels sont les avantages et inconvénients ?

 

Parmi les avantages de l’acupuncture, nous pouvons citer les points suivants : 

  • Il s’agit d’un traitement naturel ne nécessitant aucun médicament. 
  • Les maux à soigner sont très nombreux. Que ce soit pour soulager les douleurs ou prévenir les maladies, toutes les parties du corps peuvent recevoir ce type de traitement. 
  • Cette médecine chinoise envisage l’organisme et la santé dans sa globalité, c’est-à-dire le corps et l’esprit. 
  • L’acupuncture peut compléter la médecine occidentale pour une meilleure efficacité du traitement. 
  • L’acupuncture peut être utilisée à titre préventif, mais aussi a posteriori, notamment pour soulager des traitements lourds. 
  • L’acupuncture est une pratique sans danger du fait que les aiguilles de l’acupuncteur soient à usage unique et stérilisées. 

 

Cependant, l’acupuncture présente aussi quelques inconvénients, et surtout quelques contre-indications. Voici les principales : 

  • Les femmes enceintes doivent éviter de se faire piquer par une aiguille au niveau de l’abdomen. Cependant, l’acupuncture peut les aider à soulager les douleurs liées à la grossesse ou après l’accouchement. 
  • Les urgences médicales : en aucun cas, un médecin acupuncteur ne pourra remplacer un chirurgien ou un spécialiste pour un traitement urgent. 

 

Par ailleurs, il faut noter que le tarif d’une séance d’acupuncture est relativement élevé. Et surtout, le remboursement du régime général n’est pas automatique.  

 

 

Quel remboursement pour l’acupuncture ?

 

Le prix moyen d’une séance d’acupuncture est compris entre 35 et 75 €. Si le patient doit consulter un acupuncteur tous les 15 jours, ces dépenses de santé peuvent augmenter très rapidement. Mais alors quel est le remboursement de l’acupuncture ? 

Par le régime général d’Assurance Maladie

 

L’acupuncture étant de plus en plus utilisée par les Français, la Sécurité Sociale rembourse cette pratique. Cependant, il faut respecter certaines conditions : 

  • Consulter un médecin acupuncteur conventionné : l’acupuncture est considérée comme une médecine douce. À ce titre, peu de praticiens sont conventionnés. 
  • Respecter le parcours de soins coordonnés : dans ce cas, le patient doit consulter en priorité son médecin traitant. Ce dernier lui fournira alors une prescription médicale pour consulter un spécialiste ayant des compétences en acupuncture. 

 

Dès lors que le patient respecte ces différentes conditions, il est remboursé à hauteur de 70 % du tarif conventionné des médecins généralistes du secteur 1 (soit 23 €). À défaut de respecter le parcours de soins, les patients ne bénéficient que d’un remboursement à hauteur de 30 %. 

Cependant, les acupuncteurs pratiquant très régulièrement des dépassements d’honoraires, le remboursement de la Sécurité Sociale s’avère généralement insuffisant. C’est la raison pour laquelle, il est préférable d’avoir une bonne mutuelle. 

 

Par la mutuelle santé

 

Pour pallier l’absence de remboursement intégral et les dépassements d’honoraires des acupuncteurs, il y a votre mutuelle santé. Celle-ci vous rembourse-t-elle convenablement ?

Si ce n’est pas le cas, sachez que la mutuelle santé Cocoon prend en charge les frais d’acupuncture. 

Attention, si le médecin n’est pas conventionné, le remboursement se fait alors sur la base d’un forfait médecine douce à utiliser pour vos séances d’acupuncture. Cela vous permet ainsi de bénéficier d’une certaine liberté de choix quant au praticien à consulter. 

 

Pour en savoir plus sur les prestations de votre mutuelle santé Cocoon, n’hésitez pas à faire un devis directement sur notre site internet. 

Et pour profiter de tous les avantages de notre mutuelle, il vous suffit d’en changer. Sachez que c’est gratuit et sans engagement, à condition d’avoir souscrit votre assurance-santé actuelle depuis plus d’un an.