Remboursement d’un appareil dentaire

Dans le cadre de soins orthodontiques, un appareil dentaire permet d’accélérer le traitement et de profiter de résultats plus efficaces. Pour la pose de bagues ou d’une gouttière, le prix d’un appareil dentaire est souvent élevé. Cela vaut autant pour le dispositif que pour le suivi réalisé chez un praticien. Comment se déroule le remboursement d’un appareil dentaire ? Quelles sont les solutions à considérer pour minimiser l’impact sur son budget santé ?

Remboursement par la Sécurité sociale

 

Sous réserve d’un accord préalable, la Sécurité sociale prend en charge le remboursement des soins orthodontiques pour les enfants de moins de 16 ans. Les enfants qui ne remplissent pas ce critère peuvent néanmoins bénéficier d’un semestre de traitement. Celui-ci doit succéder à une intervention chirurgicale sur les maxillaires.

 

La demande de prise en charge doit être adressée au dentiste de votre caisse d’Assurance maladie qui tient la fonction de conseiller. En cas de refus, une notification vous est envoyée dans un délai de 15 jours avec les motifs de la décision. Passé ce délai et sans nouvelles de l’organisme compétent, votre demande est acceptée.

La base de calcul du remboursement distingue les actes inférieurs à 91 € et ceux qui dépassent cette somme. Pour les premiers, le taux appliqué est de 70 % sur la base de tarifs conventionnels. Les seconds sont couverts à hauteur de 100 % sur la base du remboursement. Ces taux concernent les « tarifs de responsabilité » et les bases de tarifs sont très sous-évaluées par rapport au coût réel des soins orthodontiques. De plus, les tarifs des praticiens sont entièrement libres. D’un spécialiste à l’autre, les devis peuvent passer du simple au triple.

 

Concrètement, un traitement par semestre est remboursé à hauteur de 200 € sur une période de trois ans consécutifs au maximum. À titre de comparaison, un suivi complet, avec pose d’appareil dentaire et soins, est estimé entre 5 000 et 7 500 €. À raison de deux rendez-vous par semestre, la consultation pour le contrôle est remboursée 7 €. Les services de contention sont indemnisés 150 € pour la première année et 100 € pour la seconde.

Prise en charge par la mutuelle Cocoon

 

Dans ce contexte, il est indispensable de bénéficier de la protection d’une mutuelle dentaire. L’offre Cocoon n’impose aucuns frais de dossier ni délai de carence. Vous pouvez disposer d’une assurance santé pour vous, ainsi que pour vos proches. Le remboursement d’un appareil dentaire ou d’un soin sur une simple dent s’effectue en 48 heures.

 

Déclinées en quatre grandes offres (Eco, Medium, Optimum et Premium), les mutuelles Cocoon sont en mesure de prendre en charge la différence qui n’est pas couverte par la Sécurité sociale. Selon l’assurance santé souscrite, des taux de 100 à 500 % sont appliqués sur la base de remboursement des tarifs de responsabilité. Des plafonds annuels entrent en ligne de compte pour des soins non remboursés, comme la pose d’implant ou la parodontologie.

 

Les interventions plus onéreuses que les prix définis par l’Assurance maladie sont couvertes en totalité ou en partie par votre contrat Cocoon. À titre d’exemple, une consultation de 50 € remboursée sur la base de 25 € peut prendre en charge les 7,50 € non remboursés par votre caisse. Dans cette catégorie de soins où un taux de 200 % est appliqué, l’adhésion à la gamme Medium+ vous permet d’être remboursé de la totalité des frais avancés.

 

L’offre de mutuelle Cocoon propose des garanties complémentaires pour couvrir l’ensemble de vos besoins médicaux. Cela concerne aussi bien les séjours hospitalisés que l’achat d’une paire de lunettes à votre vue. Des contrats pour les familles ou les seniors s’avèrent également des protections santé adaptées aux besoins de tous.

simulez votre devis