Quel est le prix d’un implant dentaire ?

Alternative plus confortable et plus naturelle au dentier, la pose d’implants dentaires ou d’un bridge est une solution qui représente un certain coût pour les personnes qui souhaitent remplacer une ou plusieurs dents perdues. La complémentaire santé Cocoon vous dit tout ce qu’il faut savoir sur le prix d’un implant dentaire et sur son remboursement.

L’implant dentaire a pour objectif de remplacer une ou plusieurs dents manquantes (ou abîmées). Pour cela, il est composé de plusieurs éléments. 

Dans un premier temps, il y a l’implant en tant que tel, qui est l’équivalent d’une vis métallique. Celle-ci est alors fixée sur l’os de la mâchoire et sert de racine artificielle. Ensuite, le dentiste pose une prothèse dentaire (un bridge, une couronne ou un dentier) afin de vous aider à retrouver une belle dentition. Entre les deux, un pilier est également posé afin de raccorder la nouvelle dent. 

L’implant est donc rendu nécessaire, car la racine sur laquelle est fixée la dent est dysfonctionnelle. Si la racine est saine, seule la pose d’une couronne est recommandée. 

Si la composition de l’implant dentaire est toujours la même, les méthodes de fixation diffèrent selon les troubles constatés. Ainsi, il existe deux principaux types d’implants dentaires :

  • l’implant dentaire endostéal, implanté directement dans la mâchoire. Il s’agit du type d’implant le plus couramment utilisé ;
  • l’implant dentaire subpériostéal, posé sur la mâchoire.

Généralement, la pose d’un implant fait suite à un accident, un traumatisme ou une pathologie ayant causé la perte des dents.

Opération et greffe d’implants

La pose d’un implant dentaire consistant à fixer une racine artificielle dans la gencive du patient, la procédure est particulièrement complexe. En conséquence, le prix de l’implant dentaire est aussi très élevé. Ce qui pousse d’ailleurs de nombreux Français à se soigner à l’étranger. 

 

UNE PROCÉDURE COMPLEXE

 

La pose d’implants dentaires impose de suivre tout un protocole médical. L’opération et la greffe d’implants sont en effet deux actes pratiqués par le dentiste, qui nécessitent de connaître avec précision l’état de vos gencives, de vos nerfs, la dimension des os autour de la zone soignée, etc. 

Afin de connaître la structure osseuse, le chirurgien dentiste procède à plusieurs examens préliminaires, comme des scanners et/ou une radiographie panoramique. Il s’agit d’une opération courante pour les dentistes et professionnels de l’orthodontie, pratiquée en ambulatoire. Cette dernière est découpée en plusieurs étapes. 

Dans un premier temps, il procède à la pose ou greffe d’implants. Le plus souvent, la pose d’implants dentaires se déroule sous anesthésie locale (plus rarement sous anesthésie générale). Cela permet alors au dentiste de pratiquer l’incision au niveau de la gencive. Ensuite, un implant en titane est inséré dans l’os de la mâchoire. Si besoin, une prothèse provisoire est placée. À ce stade, il faut prévoir une cicatrisation d’environ 2 à 6 mois. Lorsque la dentition est prête, le dentiste peut placer la prothèse définitive. 

Cette opération s’étale donc sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois. 

Des douleurs peuvent être ressenties par le patient pendant plusieurs jours à la suite de chaque intervention. Généralement, votre chirurgien dentiste vous transmet un traitement adapté qui permet de la soulager. Cela dit, si les douleurs persistent, n’hésitez pas à le contacter rapidement pour éviter toute infection. 

Bon à savoir : si vous souffrez d’une autre pathologie dentaire, la pose de l’implant ne sera pas possible. Avant de procéder à l’opération, le dentiste pourra alors vous prescrire des soins préalables, comme la dévitalisation ou l’extraction des dents abîmées, les soins des caries, etc. L’idée est que vous puissiez présenter une dentition saine afin d’optimiser les chances de réussite de la pose de l’implant dentaire. 

 

ATTENTION AU TOURISME DENTAIRE

 

Au vu de la complexité de l’opération, la pose d’un implant doit être réalisée par un professionnel compétent et qualifié. Cependant, face aux prix des implants dentaires, de nombreux Français optent pour le tourisme dentaire. C’est-à-dire qu’ils vont se soigner à l’étranger pour bénéficier de tarifs plus avantageux. 

Alors certes, vous paierez moins cher à l’étranger qu’en France. Cela dit, les inconvénients d’une telle pratique ne sont pas à prendre à la légère. 

Comme nous l’avons vu précédemment, la pose d’un implant dentaire est une procédure complexe qui nécessite plusieurs interventions pour un résultat de qualité. Si vous choisissez de partir à l’étranger, il faudra soit rester plusieurs semaines sur place, soit prévoir plusieurs allers-retours. Or, même s’il s’agit d’une opération courante, la pose de l’implant dentaire risque de vous fatiguer. Séjourner à l’hôtel loin de son domicile ou multiplier les voyages ne favorise pas votre repos, ni votre cicatrisation. 

En outre, les normes d’hygiène ne sont pas toujours aussi strictes à l’étranger qu’en France. Sélectionner un dentiste compétent et qualifié est donc plus difficile. Or, si vous choisissez un praticien bas de gamme, les résultats seront à la hauteur du prix payé pour la pose de l’implant dentaire. En plus d’afficher une dentition peu esthétique, le risque de complication augmente. 

Enfin, après une opération, le suivi est plus que nécessaire pour s’assurer que tout se déroule au mieux. Mais si le dentiste se trouve à l’étranger, il sera difficile de bénéficier d’un suivi de qualité. 

Le tarif des implants dentaires

Comme pour la plupart des prothèses dentaires, le prix d’un implant dentaire varie du simple au double, voire plus, en fonction de plusieurs facteurs, parmi lesquels :

  • le type d’implant dentaire (endostéal ou subpériostéal) ;
  • la procédure utilisée pour l’intervention ;
  • le nombre d’implants à poser ou le nombre de dents à remplacer ;
  • le nombre d’examens/de consultations nécessaires avant la pose de l’implant ;
  • les honoraires du praticien, librement fixés par ce dernier.

 

En moyenne, le tarif pour un implant dentaire varie en France entre 700 € et 1 300 €. Il faut y ajouter le prix du pilier (entre 100 € et 200 €) et celui de la couronne (entre 600 € et 1 000 €). De manière générale, il vous faudra compter entre 1 500 € et 2 500 € pour la procédure complète, pour une seule dent. Dans la liste des actes dentaires pour le remplacement d’une dent, la pose d’un implant dentaire est la plus coûteuse. Elle est aussi celle qui permet de conserver l’équivalent de vraies dents avec un plus grand confort au quotidien et sur le long terme.

 

mutuelle dentaire

Quel remboursement de vos soins dentaires ?

Dans son offre de remboursement dentaire, la Sécurité sociale ne propose aujourd’hui que des montants de remboursement très bas pour les prothèses dentaires. Pour le remboursement de votre implant dentaire, elle assume ainsi une prise en charge à hauteur de 75,25 € ! Avec une moyenne de prix d’un implant dentaire (procédure complète) fixée à 1 800 €, il vous reste à votre charge plus de 1 700 € !

 

Mieux vaut donc compter sur une mutuelle santé adaptée plutôt que sur le remboursement de l’Assurance maladie. En choisissant minutieusement votre mutuelle dentaire, vous pourrez prétendre à un meilleur remboursement de vos implants dentaires et à une réduction importante du montant restant à votre charge. Vous vous éviterez, par la même occasion, les déconvenues rencontrées par celles et ceux qui ont tenté les soins dentaires pratiqués à l’étranger pour tenter de faire baisser la facture. Demandez votre devis mutuelle dentaire en ligne auprès de Cocoon !

Simulez vos remboursements avec Cocoon

Anticipez immédiatement vos remboursements en utilisant notre simulateur en ligne adapté aux offres Cocoon.

Remboursement Sécurité Sociale

Remboursement Cocoon

Reste à charge

Un service gratuit, sans engagement & adapté à vos besoins

Quels sont vos besoins ?

Indiquez-nous de quoi vous avez besoin pour nous aider à vous fournir une offre personnalisée.

-
Optique
+
-
Dentaire
+
-
Hospitalisation
+
-
Soins courants
+

Un service gratuit, sans engagement & adapté à vos besoins

Vous avez des questions ?

Quel est le prix d’un implant?

Entre l’implant et la prothèse dentaire, le prix est compris entre 1500 et 2000 €. 

Quelle est la meilleure mutuelle pour le remboursement des implants ?

La mutuelle pour le remboursement des implants est celle qui répond à l’ensemble de vos besoins. Il faut choisir une mutuelle permettant de choisir  votre taux de remboursement en dentaire.

Quels sont les implants remboursés par la Sécurité sociale ?

Seule la prothèse dentaire est remboursée par la sécurité sociale à hauteur de 75,25 €.

Comment est remboursé un implant ?

L’implant dentaire est remboursé en trois niveaux : l’implant, le pilier, la couronne. La sécurité sociale ne prend en charge qu’une faible partie de la couronne. Il faudra donc compter sur la complémentaire santé pour réduire le restant à charge. 

Comment se faire poser des implants gratuitement ?

Les implants dentaires sont rarement (voire jamais) gratuits. Cependant, il est possible de réduire drastiquement la facture en choisissant une mutuelle dentaire efficace.