Quel est le prix d’un bridge dentaire ?

Moins réputé que la couronne dentaire, le bridge dentaire permet de retrouver un sourire esthétique en remplaçant une ou plusieurs dents manquantes. Prix, avantages, inconvénients, remboursement… Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le bridge dentaire avec votre mutuelle dentaire Cocoon.

Bridge dentaire : Avantages et inconvénients

Alternative à la couronne dentaire, voire au dentier, le bridge définit une prothèse dentaire utilisée pour parer l’absence d’une ou de plusieurs dents. Dans son principe, le bridge dentaire est fixé entre deux dents (on nomme ces dents les dents piliers), situées de part et d’autre de la dent manquante. Avant de procéder à la pose d’un implant, le dentiste devra donc réduire la taille des dents déjà existantes, et si besoin, les dévitaliser. Il présente, comme les autres prothèses dentaires, des avantages et des inconvénients.

 

Parmi les avantages du bridge dentaire, on retrouve :

  • la possibilité d’avoir recours au bridge pour le remplacement de plusieurs dents (avec des ponts de 2 ou 3 dents) ;
  • un prix moyen plus faible que celui pratiqué pour les implants dentaires (voir ci-dessous) ;
  • un côté esthétique avec un bridge dentaire en céramique discret capable d’épouser la teinte des vraies dents naturelles.

 

Le bridge dentaire impose toutefois de tailler et de dévitaliser les dents situées de part et d’autre de la prothèse dentaire, même lorsque celles-ci sont en bonne santé. Avec un bridge dentaire, vous supprimez la racine de la dent du milieu, rendant quasiment impossible la pose ultérieure d’un implant en lieu et place d’un bridge (mieux vaut alors directement opter pour la solution de l’implant dentaire). Parmi les autres inconvénients du bridge, on relèvera enfin le faible remboursement de la prothèse dentaire par la Sécurité sociale (voir ci-dessous).

Les différents types de bridges dentaires

On distingue le plus souvent trois principaux types de bridges dentaires :

  • le bridge dentaire conventionnel : l’objectif est alors de remplacer une ou plusieurs dents. La pose d’un implant dentaire est alors effectuée après meulage ou dévitalisation.
  • le bridge dentaire collé : cette pratique est utilisée dès lors qu’il suffit de remplacer une dent. Dans ce cas, le chirurgien-dentiste fixe la prothèse en posant du ciment sur les bords des dents voisines.
  • le bridge dentaire sur implant : la prothèse sur implants est vissée si les dents aux alentours sont absentes. N’ayant aucun pilier pour maintenir le bridge dentaire, le chirurgien procède à la pose d’implants.

La pose des bridges dentaires

Pour une belle dentition, le chirurgien procède à la pose des bridges dentaires.

La première consultation chez le dentiste a pour objectif de préparer les dents adjacentes et de réaliser les empreintes de toute la zone. Ensuite, une prothèse amovible est placée de manière temporaire. Celle-ci est en plastique ou en métal. Lors de la seconde consultation, le bridge temporaire est retiré afin de placer la prothèse fixe. Dans ce cas, une anesthésie locale est pratiquée pour limiter la douleur.

Afin de maintenir l’efficacité de cette intervention, il est primordial d’adopter une bonne hygiène bucco-dentaire. Autrement dit, un brossage de dent après chaque repas et une utilisation régulière du fil dentaire.

Le prix moyen des bridges dentaires

Comme pour la plupart des prothèses dentaires, le prix d’un bridge dentaire varie en fonction du type de prothèse et des matériaux utilisés. En moyenne, il vous faudra débourser :

 

  • entre 760 € et 1 150 € pour un bridge dentaire collé ;
  • entre 1 300 € et 2 000 € pour un bridge dentaire avec 3 couronnes ;
  • entre 2 200 € et 4 000 € pour un bridge dentaire sur implant (prix de l’implant + prix des couronnes).

 

Il peut exister une différence de prix plus ou moins importante pour un bridge dentaire en fonction de la zone géographique dans laquelle vous vous situez et/ou en fonction des honoraires du praticien. Les dentistes et chirurgiens-dentistes opèrent en effet dans ce cas en honoraires pratiqués au sein de la clinique dentaire. Ils ont toute latitude pour fixer eux-mêmes le coût de la pose d’un bridge dentaire. Il est ainsi recommandé de recourir à un contrat d’assurance santé efficace.

Le remboursement de vos soins dentaires

La Sécurité sociale qui rembourse vos dépenses de santé dans de nombreux domaines se montre peu encline à prendre en charge les dépenses liées aux prothèses dentaires.

 

Dans le cas d’un bridge, l’Assurance maladie n’accepte de vous rembourser que la pose d’un bridge 3 éléments, et ce dans une proportion extrêmement faible (un peu moins de 200 € de remboursement pour une opération qui coûte au total entre 1 300 € et 2 000 €). Le bridge collé et l’implant, dans le cas d’un bridge sur implant, sont quant à eux exclus de l’offre de remboursement dentaire de la Sécurité sociale (seules les couronnes dentaires sont remboursées, et là encore dans une faible proportion).

 

Pour espérer obtenir satisfaction dans le remboursement d’un bridge dentaire, mieux vaut donc souscrire un contrat adapté auprès d’une mutuelle dentaire.

 

Cela permettra ainsi de compenser le faible montant de remboursement de la Sécurité Sociale.

Alors si votre complémentaire santé ne vous couvre pas suffisamment pour la pose des prothèses dentaires fixes, il est possible d’en changer.

Simulez vos remboursements avec Cocoon

Anticipez immédiatement vos remboursements en utilisant notre simulateur en ligne adapté aux offres Cocoon.

Remboursement Sécurité Sociale

Remboursement Cocoon

Reste à charge

Un service gratuit, sans engagement & adapté à vos besoins

Quels sont vos besoins ?

Indiquez-nous de quoi vous avez besoin pour nous aider à vous fournir une offre personnalisée.

-
Optique
+
-
Dentaire
+
-
Hospitalisation
+
-
Soins courants
+

Un service gratuit, sans engagement & adapté à vos besoins