COMMENT LA MUTUELLE CALCULE-T-ELLE LE REMBOURSEMENT DE L’ORTHODONTIE ?

 

Savoir comment sera remboursée une dépense de santé n’est pas toujours évident, surtout lorsqu’il s’agit de remboursements d’orthodontie. Entre pourcentage de la base de remboursement Sécurité sociale et participation mutuelle, il y a de quoi s’y perdre pour un non-initié. Le point sur le calcul du remboursement de l’orthodontie par les mutuelles.

 

RAPPEL : UNE PARTICIPATION DE LA SÉCURITÉ SOCIALE SEULEMENT AVANT 16 ANS

 

La Sécurité sociale prend en charge les frais d’orthodontie des enfants âgés de moins de 16 ans uniquement, après demande d’entente préalable. Le pourcentage de participation varie en fonction du montant de la dépense : si elle est inférieure à 120 €, la participation est de 70 % du tarif conventionnel ; si elle est supérieure, la participation est de 100 % du tarif défini. Attention, cela ne signifie pas que le reste à charge sera nul, car en matière d’orthodontie les prix sont libres.

Un traitement d’orthodontie est toujours précédé d’une consultation, au cours de laquelle des examens préalables sont effectués (radios…). Cette première consultation et les soins l’accompagnant sont remboursés sur la base des taux en vigueur, peu importe l’âge du patient.

L’orthodontie est facturée au semestre, sachant que six peuvent être pris en charge au total. La base de remboursement du semestre, côté TO90, est de 193,50 €, mais la dépense est le plus souvent nettement supérieure. Pour obtenir un complément de prise en charge, il faut alors se tourner vers sa mutuelle, et sur ce point, s’il s’agit d’une mutuelle orthodontie, c’est mieux !

Après le retrait de l’appareil dentaire, une phase de contention est nécessaire pour surveiller l’alignement des dents et consolider les résultats du traitement. La participation de la Sécurité sociale pour la première année est de 100 % (161,25 €) et pour la seconde de 70 % d’une base de remboursement fixée à 107,50 € (soit 75,25 €).

 

CALCUL DE LA PART MUTUELLE POUR L’ORTHODONTIE AVANT 16 ANS

 

Dans les tableaux de garanties des mutuelles dentaires, la participation au titre de l’orthodontie enfant peut être exprimée en pourcentages de la base de remboursement ou en montants. Avant tout, il est toujours important de bien déterminer si la participation comprend ou non la part de la Sécurité sociale, pour éviter toute déconvenue par la suite. Cette précision figure le plus souvent en haut du tableau ou juste avant.

Parce qu’un exemple est toujours plus parlant, prenons le cas de l’offre Medium+ de Cocoon pour un semestre d’orthodontie qui serait facturé 650 €.

Medium+ prévoit une prise en charge à 300 % de la base de remboursement, part du régime obligatoire comprise.

Ainsi, le montant du remboursement Cocoon sera de :

193,50 € (part Sécurité sociale) + 387 € (2 x 193,50 €) = 580, 50 €, soit un reste à charge pour le patient de 69,50 € (650 €- 580,50 €).

 

CALCUL DE LA PART MUTUELLE POUR L’ORTHODONTIE APRÈS 16 ANS.

 

Après 16 ans, puisque l’Assurance maladie n’intervient plus, les participations mutuelle sont exprimées en euros. Mais il faut savoir que toutes les complémentaires santé ne remboursent pas l’orthodontie adulte, et quand c’est le cas, elle figure généralement parmi les offres haut de gamme, donc plus chères.

Néanmoins, l’effort peut en valoir la peine, car s’agissant d’orthodontie adulte, la facture peut être très importante. C’est pourquoi il est fortement conseillé de faire réaliser plusieurs devis avec des mutuelles dentaires afin de comparer les offres, mais aussi les services associés, par exemple le réseau des professionnels de santé.

Cocoon intègre l’orthodontie adulte dans quatre de ses formules, avec un remboursement de 500 €, 600 €, 700 € ou 800 € par an suivant celle choisie ! En plus, le réseau Santéclair permet de bénéficier de tarifs attractifs auprès de 2600 chirurgiens-dentistes et orthodontistes partenaires. Choisir Cocoon pour sa santé, c’est faire le bon choix. Demandez un devis gratuit et sans engagement.

simulez votre devis