Y’a t-il un lien entre retraite et déclin cognitif ?

La retraite ! Cette période tant attendue par les Français permet à tout un chacun de profiter de son temps. Mais après avoir passé la majorité de sa vie à travailler, de nombreux seniors ne savent plus quoi faire. Faute d’activité stimulante, ils se laissent aller, et cela peut avoir un réel impact sur leur cerveau. Alors, quel est le lien entre retraite et déclin cognitif ? Explications.

 

 

La retraite favorise-t-elle le déclin cognitif ?

 

 

Avec l’âge, le corps et les fonctions cognitives s’affaiblissent de manière naturelle. Si ce phénomène est parfaitement normal, d’autres éléments peuvent renforcer ce déclin physique et cognitif, tels que l’environnement, les relations sociales ou encore la retraite. C’est d’ailleurs la conclusion d’une étude réalisée en Chine (disponible dans le Journal of Economics Behaviour & Organisation).

 

Face à une population de plus en plus vieillissante, le gouvernement a mis en place son programme New Rural Pension Scheme (NRPS). Il s’agit d’une aide financière octroyée aux personnes de plus de 60 ans.

 

Mais si ce dispositif assure la stabilité financière des seniors, des économistes démontrent également les effets négatifs du NRPS. Et pour cause : les chercheurs ont constaté un véritable déclin cognitif dans les 4 années suivant l’octroi de cette pension. Ainsi, dès 64 ans, les Chinois verraient leur capacité mémorielle s’affaiblir.

 

Ce déclin cognitif à la retraite est principalement lié à une baisse des interactions sociales. En effet, les personnes bénéficiant d’une aide financière ont moins de contacts sociaux que les actifs. En revanche, si la retraite favorise l’isolation sociale, elle permet aussi de réduire certains comportements nocifs, notamment au niveau de la consommation d’alcool.

 

Si cette étude fait le lien entre retraite et déclin cognitif, il est encore trop tôt pour affirmer un réel lien de causalité. Et pour cause, les études relatives à ce sujet sont encore trop peu nombreuses et parfois contradictoires.

 

Quelles solutions pour limiter le déclin cognitif à la retraite ?

 

 

Si la retraite et le déclin cognitif peuvent être liés, il existe plusieurs solutions pour en limiter les effets néfastes. En voici quelques-unes.

 

 

Maintenir du lien social

 

 

L’un des problèmes majeurs des retraités concerne l’isolation sociale. Dans ce cadre, il semble logique qu’une absence d’interaction favorise la déficience cognitive. Il est donc primordial de maintenir du lien avec des amis, de la famille, ou de rencontrer de nouvelles personnes.

 

Alors n’hésitez pas à profiter de votre retraite pour faire du bénévolat dans une association. Les effets bénéfiques sont doubles. D’une part, vous maintenez du lien social. D’autre part, vous participez à une cause qui vous tient à cœur et vous permet de vous sentir utile.

 

 

Continuer de prendre soin de sa santé

 

 

Si l’environnement participe à un éventuel déclin cognitif, la biologie reste la cause principale des troubles de santé des seniors. Et pour cause, avec l’âge, le corps s’affaiblit et le cerveau également. Il convient donc de prendre soin de sa santé et de suivre des contrôles réguliers. Pour cela, nous vous conseillons de souscrire une bonne complémentaire santé qui vous permettra de réduire vos dépenses.

 

 

Trouver des activités stimulantes

 

 

Pour assurer vos pleines capacités cognitives à la retraite, pratiquez des activités stimulantes. Il peut s’agir de l’apprentissage d’un instrument de musique, des cours de peinture, ou même d’un voyage (en France ou à l’étranger). L’idée est de vous maintenir actif et de découvrir de nouvelles activités qui vous stimulent.

Découvrir aussi

La téléconsultation médicale : une solution pratique et accessible

La téléconsultation médicale est un service de consultation à distance qui permet aux patients de…

Lire la suite >

Réussir votre sevrage tabagique en douceur

Le choix de dire adieu au tabac marque le début d'un voyage important vers une…

Lire la suite >

Préparer sa peau au soleil, ça commence dès maintenant !

Doté de nombreux bienfaits pour notre organisme et notre moral, le soleil contribue à notre…

Lire la suite >