Prévention : combattre la dénutrition chez les seniors

Très fréquente chez les seniors, la dénutrition est un phénomène qui touche notre société occidentale, malgré une offre alimentaire abondante. Un paradoxe parfois difficile à accepter, lorsqu’on connaît les conséquences que peut avoir la dénutrition sur la bonne santé physique des seniors. Mieux vaut donc être correctement informé(e) sur cette maladie, afin de pouvoir la détecter et la soigner.

 

 

Qu’est-ce que la dénutrition chez les seniors ?

 

La dénutrition des seniors décrit un état nutritionnel particulier. Celui-ci se caractérise par un manque d’énergie, une carence en protéines et en certains autres nutriments. La dénutrition résulte ainsi d’un déficit en apports nutritionnels, qui ne permet plus de subvenir aux besoins de la personne âgée. En France, 4 % de la population âgée de 70 ans et plus, vivant à domicile, souffre de dénutrition. Le chiffre passe au-dessus des 15 % pour les personnes âgées en institution spécialisée. On estime par ailleurs à 45 % le nombre de personnes âgées présentant un réel risque de dénutrition dans notre pays.

 

Pourquoi ce phénomène existe-t-il ?

 

Les spécialistes de la dénutrition chez les seniors avancent plusieurs hypothèses pour tenter d’expliquer ce phénomène. Le manque d’appétit, avec parfois un goût modifié par la prise de médicaments, et les problèmes d’ordre mécanique pour mâcher et déglutir sont les deux premières causes pouvant amener les seniors à réduire leur alimentation. La dépression (intimement liée à la solitude) et la dépendance favorisent également la dénutrition. Avec l’âge, les personnes âgées ont par ailleurs tendance à sous-estimer leurs besoins nutritionnels, leur activité quotidienne étant souvent moins énergivore qu’autrefois. Le manque de moyens financiers explique enfin, dans certains cas, la dénutrition des seniors.

 

Quelles sont les conséquences de la dénutrition ?

 

La dénutrition entraîne chez les personnes âgées une baisse des défenses immunitaires. Tout senior en état de dénutrition s’expose en effet à des infections plus virulentes et à des complications. Il augmente en outre considérablement la durée de son rétablissement en cas de maladie. La dénutrition chez les personnes âgées a également pour conséquence la diminution de la force musculaire. Dans certaines situations, elle peut même être à l’origine d’un décès, lorsque l’organisme n’a plus les apports nutritionnels nécessaires pour pouvoir combattre une maladie.

 

Comment prévenir la dénutrition chez les seniors ?

 

C’est en règle générale aux familles et aux proches que revient la charge de prévenir la dénutrition des seniors. Les personnes âgées, de leur côté, ne remarquent en effet que rarement l’évolution de leur état de dénutrition. Dans tous les cas, une perte de poids rapide et significative chez un senior doit être un signal d’alerte à prendre au sérieux. Il convient ensuite de placer la personne âgée entre les mains d’un professionnel de l’alimentation, capable de conseiller des repas adaptés. Il est également important de multiplier les visites, notamment à l’heure des repas, pour encourager la personne âgée à s’alimenter. La livraison de repas adaptés peut en outre être une solution à mettre en place pour prévenir la dénutrition des seniors. Notez enfin qu’une bonne alimentation des seniors, au quotidien, permet bien souvent de retarder l’apparition de maladies, telles que les troubles ostéo-articulaires, les maladies gastro-entérologiques, les maladies des poumons, les maladies de la vision, le diabète, le cholestérol, l’incontinence des seniors, les problèmes d’audition, les maladies du cœur, voire certains cancers.