Allaitement : favoriser la lactation grâce à la naturopathie

Dans les toutes premières années de leur vie, les bébés se forment (aussi bien du point de vue physique que psychique). Alors afin d’assurer leur développement, il est primordial d’assouvir leurs besoins naturels. Notamment à travers la lactation. Mais pour certaines mères, l’allaitement fait face à de nombreux blocages conscients ou inconscients. Pour vous aider à les dépasser, découvrez quelques astuces naturelles favorisant la lactation. 

 

Les bienfaits de l’allaitement 

 

Avant de vous donner des conseils pour favoriser la lactation grâce à la naturopathie, il convient de comprendre tous les bienfaits de l’allaitement : 

  • Le lien mère-enfant : c’est indéniable, au moment d’allaiter, un lien très fort se crée entre le nouveau-né et la maman. Cela dit, rassurez-vous, après 9 mois passés dans votre ventre, il y aura toujours ce lien (même sans allaitement). Il s’agit juste d’un instant privilégié entre une jeune maman et son enfant. 
  • La santé de l’enfant : l’allaitement permet d’apporter à l’enfant tous les nutriments dont il a besoin. Et cela est essentiel pour son état de santé futur. En effet, la lactation permettrait de réduire le risque d’obésité ou d’allergies. 
  • Le coût : à défaut d’allaitement, de nombreux parents se tournent vers les laits en poudre pour bébé achetés en pharmacie ou en grande surface. Mais ce substitut au lait maternel a un coût qu’il convient de connaître. 
  • La forme physique de la jeune maman : la grossesse est une étape merveilleuse dans la vie d’une femme. Mais elle a un inconvénient très visible : la prise de poids. Et s’il est possible de perdre du poids rapidement après l’accouchement, c’est encore plus facile en allaitant. 

Pour bénéficier de tous ces bienfaits, découvrez nos conseils pour favoriser la lactation naturellement. 

 

3 conseils pour favoriser la lactation 

 

Prendre soin de soi 

 

Et cela commence dès la grossesse. En effet, les hormones de l’allaitement (prolactine et ocytocine), qui déclenchent la production de lait, sont stimulées par les émotions positives. 

C’est pourquoi, la jeune maman doit maintenir un bon état d’esprit tout au long de la grossesse et a posteriori. 

Alors évidemment, l’arrivée d’un nouveau-né amène son lot de bouleversements qu’il est parfois difficile de contrôler. Mais pour se sentir au mieux et ainsi favoriser la lactation, la jeune maman doit privilégier son bien-être. 

 

Se détendre

 

Comme vu précédemment, la lactation dépend en grande partie des émotions de la maman. Mais il arrive aussi que malgré la meilleure volonté du monde, la production de lait tarde. Et cette situation peut parfois être stressante pour les jeunes mères. 

Il faut savoir que cela est parfaitement normal, il ne sert donc à rien d’angoisser. À défaut de lait répondant au besoin du bébé, les médecins vous proposeront des biberons de complément pour nourrir l’enfant. 

En attendant, pensez à vous relaxer à travers des exercices de respiration qui vous aideront à vous détendre et laisser de côté les émotions négatives. 

 

Utiliser la naturopathie 

 

La naturopathie apporte des bienfaits dans tous les domaines de la vie. Et l’allaitement ne fait pas exception à la règle. Voici quelques petites astuces qui vous permettront de bien préparer la tétée de votre enfant : 

  • Boire : vous devez boire beaucoup d’eau ou de tisane pour favoriser la lactation naturellement. Et pour produire davantage de lait, n’hésitez pas à ajouter de l’avoine ou de l’anis dans vos boissons. 
  • Pratiquer les auto-massages de la poitrine : l’idée est de désengorger les seins. Pour cela, vous pouvez passer de l’eau chaude sur votre poitrine, appliquer une compresse chaude, ajouter de l’huile essentielle et presser légèrement le mamelon, etc. 

 

Vous pouvez aussi consulter un naturopathe pour bénéficier de conseils supplémentaires. Et bonne nouvelle, grâce à votre complémentaire santé médecine douce, ces consultations sont remboursées.