Tout savoir sur le massage et le drainage lymphatiques

Détoxifier l’organisme, alléger les jambes lourdes, faciliter la cicatrisation…Les bienfaits du massage et du drainage lymphatiques sont documentés depuis près de 100 ans. Cet acte peut être remboursé par l’Assurance maladie et la mutuelle s’il s’inscrit dans le parcours de soins du patient.

massage lymphatique

 

 

Qu’est-ce que le drainage lymphatique ?

 

 

Le drainage lymphatique manuel (DLM) est un massage effectué avec la paume des mains et les doigts sur le corps. C’est une technique indolore qui peut être utilisée seule ou en complément d’autres soins. Le geste stimule la circulation lymphatique et aide l’organisme à se nettoyer et à se régénérer.

Le drainage lymphatique peut aussi être réalisé à l’aide d’un appareil de pressothérapie. Le patient enfile des bottes, des manches ou une ceinture qui se gonflent. La pression ainsi exercée remplace le massage drainant manuel.

La dynamisation vasculo-tissulaire manuelle (DVTM) est une évolution des premières méthodes de drainage lymphatique manuelles. En plus de favoriser la circulation lymphatique, elle dynamise le retour veineux.

 

La circulation lymphatique : un allié de notre santé

 

Comme le sang, la lymphe est un fluide naturellement présent dans notre organisme. Elle est composée de globules blancs, de nutriments et de déchets. Elle circule dans le corps humain grâce aux vaisseaux et organes qui constituent le système lymphatique.

Les ganglions lymphatiques, répartis dans tout notre corps, assurent deux fonctions :

  • ils nettoient la lymphe des déchets habituellement présents dans notre organisme ;
  • ils produisent et diffusent des anticorps pour nous protéger en cas d’infection.

Contrairement à la circulation sanguine qui est impulsée par notre cœur, la circulation de la lymphe est uniquement déclenchée par les mouvements de notre corps et de nos muscles. Chez les personnes sédentaires ou alitées, l’activité circulatoire ne peut se faire de façon satisfaisante notamment au niveau des jambes. Le réseau lymphatique ne peut alors plus jouer son rôle de filtre et de défenseur.

C’est là que le massage lymphatique intervient. Il relance la circulation (surtout dans les jambes) et favorise le développement de notre système immunitaire.

 

Le déroulé d’une séance de drainage lymphatique manuel

 

La séance de drainage lymphatique dure entre 45 minutes et une heure et demie, selon les parties du corps traitées. Il faut souvent plusieurs séances pour obtenir des résultats.

Pendant le massage, la personne est installée, en sous-vêtements, sous un drap. Le praticien relève le drap en fonction des zones ciblées pour procéder au massage.

Le massage lymphatique se déroule en deux étapes. La première consiste à ouvrir les points lymphatiques grâce à des pressions circulaires. Le geste doit être fait avec douceur et sans causer de douleur. Viennent ensuite des mouvements de pressions réguliers pour activer la lymphe, comme le ferait une pompe.

Nous possédons en moyenne 800 ganglions lymphatiques. Lors du massage drainant lymphatique, le ventre, les jambes, le visage mais aussi le torse sont concernés.

 

Le massage drainant, un acte parfois contre-indiqué

 

Les personnes atteintes d’une infection ou de tuberculose ne peuvent pas recevoir un massage drainant lymphatique.

Les patients porteurs d’une tumeur maligne doivent obtenir l’accord de leur médecin avant de faire un drainage lymphatique.

Le massage lymphatique est déconseillé si vous souffrez :

  • d’asthme ;
  • d’insuffisance rénale ;
  • d’insuffisance cardiaque
  • d’hyperthyroïdie ;
  • de phlébite.

Le premier massage est précédé d’un entretien avec le professionnel. Il permet de fixer les objectifs des séances et de vérifier que vous ne faites pas l’objet d’une contre-indication.

On distingue deux types de massages drainants lymphatique : le drainage lymphatique à visée médicale et le massage lymphatique esthétique.

 

 

Le drainage lymphatique thérapeutique

 

Le drainage lymphatique médical est prescrit par un médecin. Il a pour objectif d’activer un système lymphatique défaillant et de pallier les conséquences de certaines opérations chirurgicales ou traumatismes.

 

Le massage drainant après un cancer

 

Le drainage lymphatique est indiqué chez les personnes qui ont été traitées pour un cancer et souffrent de lymphœdème.

L’ablation d’une tumeur au sein ou une mastectomie entraînent le retrait de ganglions lymphatiques situées sous l’aisselle. 15 à 20% des patientes ayant subi un curage axillaire sont susceptibles de développer un lymphœdème, appelé syndrome du gros bras. Le drainage lymphatique active la circulation afin de favoriser l’élimination de la lymphe et de résorber l’œdème.

Il peut être indiqué chez les personnes ayant eu un cancer ORL, un cancer de l’utérus ou des ovaires.

 

Le drainage lymphatique après une inflammation

 

Les entorses et les fractures peuvent causer des œdèmes. Le massage drainant active la circulation de la lymphe et évacue le sang rejeté dans l’organisme suite au traumatisme.

Il est également un moyen de faire fonctionner les ganglions lymphatiques en cas d’immobilisation forcée ou d’activité physique réduite à cause de la blessure.

 

Le drainage lymphatique pour traiter les œdèmes veineux

 

Lorsque nos veines dysfonctionnent et que des varices apparaissent, une partie du drainage veineux ne peut être accomplie. Le système lymphatique doit filtrer et éliminer plus de liquide qu’à l’ordinaire.

Mais si la quantité est trop importante, il ne peut plus drainer efficacement et des gonflements apparaissent, le plus souvent au niveau des jambes.

Le drainage lymphatique manuel ou au moyen d’un appareil de drainage lymphatique est indiqué pour soutenir la circulation naturelle et éliminer les toxines. Il peut être utilisé seul ou en complément d’autres dispositifs médicaux, comme des bas de contention.

 

Drainage lymphatique : à qui s’adresser

 

Si votre médecin vous a remis une ordonnance pour un drainage lymphatique, vous pouvez prendre rendez-vous avec un masseur-kinésithérapeute. Ils exercent en cabinet libéral, en clinique ou dans des centres de santé.

Les kinésithérapeutes sont les seuls professionnels habilités à réaliser un drainage lymphatique à des fins thérapeutiques.

N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin pour qu’il vous recommande auprès d’un kiné ou à consulter le site de l’Assurance Maladie.

 

Le drainage lymphatique est-il remboursé par la Sécurité Sociale ?

 

Les massages et les drainages lymphatiques sont remboursées par la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) s’ils sont :

  • prescrits par votre médecin traitant ou un spécialiste ;
  • effectués par un masseur-kinésithérapeute.

Les kinés sont considérés par la CPAM comme des auxiliaires médicaux. La Sécurité Sociale prend en charge le remboursement de leurs actes à 60% ou à 100% dans le cadre d’une affection longue durée (ALD).

Si le drainage lymphatique remboursé ne concerne par une ALD, votre mutuelle prend en charge le ticket modérateur, c’est-à-dire les 40% restants. Grâce à votre complémentaire santé Cocoon, vous pouvez envoyer vos demandes de remboursement gratuitement et recevoir un virement sous 48 heures. Vous maitrisez ainsi votre budget, même si vous avez des séances régulières.

Le tarif conventionné pour une consultation est de 16,13 euros et une franchise de 50 centimes est appliquée à chaque consultation. Les masseurs-kinésithérapeutes sont autorisés à pratiquer des dépassements d’honoraires dans certaines conditions :

  • déplacement au domicile à la demande du patient et non précisé sur l’ordonnance ;
  • consultation en soirée ou le week-end à la demande du patient.

Vous êtes disponibles seulement le soir ou le samedi ? Renseignez-vous auprès de votre complémentaire santé Cocoon. Selon les niveaux de garantie, elle prend en charge les dépassements d’honoraires et rembourse jusqu’à 300% du tarif de la Sécurité Sociale.

 

 

Le massage lymphatique esthétique

 

 

En dehors des quelques cas énoncés précédemment, le massage lymphatique est considéré comme un soin de confort ou esthétique. Le drainage lymphatique esthétique est préconisé pour :

  • combattre la cellulite et l’aspect peau d’orange sur les cuisses, les fesses, les hanches ;
  • lutter contre la rétention d’eau ;
  • diminuer les poches et les cernes sous les yeux ;
  • retrouver une sensation de légèreté, notamment au niveau des jambes ;
  • se détendre ;
  • améliorer l’aspect de la peau…

 

Comment choisir un professionnel de confiance ?

 

Le massage drainant peut être effectué par des spécialistes en médecines douces ou par des esthéticiennes formées à cette technique. En l’absence de diplôme et d’écoles reconnus par les pouvoirs publics, il est conseillé de se renseigner sur l’enseignement suivi par la personne.

Les deux méthodes à l’origine du massage drainant lymphatique, la méthode Vodder et la méthode Leduc font généralement consensus. Avant de prendre rendez-vous, vous pouvez vous demander à votre interlocuteur les formations auxquelles il a assisté. Le bouche-à-oreille et les avis des anciens clients sont aussi un bon moyen de trouver un professionnel qualifié.

Avant le premier rendez-vous, comme pour un drainage lymphatique médical, l’esthéticienne ou le spécialiste doit vous poser des questions sur le résultat que vous souhaitez obtenir et les éventuelles contre-indications.

 

Le prix du drainage lymphatique esthétique

 

Le prix d’un drainage lymphatique non médical dépend de la personne qui le réalise et de la région dans laquelle vous vivez. Il varie de 50 à 100 euros. Plusieurs séances sont souvent nécessaires pour obtenir le résultat souhaité notamment pour la cellulite, c’est pourquoi les professionnels proposent souvent des forfaits ou un massage offert.

Comme il s’agit d’un soin esthétique ou de confort, ce type de drainage lymphatique n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale ni par les mutuelles.

Compte-tenu de l’investissement que représente le drainage lymphatique esthétique, de nombreuses femmes se tournent vers des méthodes alternatives qui ne nécessitent pas de recourir à un professionnel. Ces techniques d’automassage, comme le palper-rouler, permettent d’améliorer l’aspect de la peau et réduire la cellulite. Mais, en l’absence de pathologie, l’activité physique reste souvent le meilleur moyen de stimuler sa circulation de la lymphe.