Reflux gastro-oesophagiens : Traitements et symptômes

Le reflux gastro-œsophagien(RGO) est un trouble caractérisé par des remontées du contenu de l’estomac dans l’œsophage, un segment du tube digestif qui n’est pas conçu pour résister à l’acidité gastrique. Les brûlures des parois de l’œsophage qui s’ensuivent, associées à des régurgitations d’aliments, font partie des symptômes les plus courants de cette affection qui peut causer de nombreuses complications sur le long terme si rien n’est fait.

 

reflux gastro

 

Qu’est-ce que le reflux gastro-œsophagien ?

 

Bien que méconnu du grand public, le reflux gastro-œsophagien(RGO) est une affection courante qui touche un tiers de la population au cours de l’existence, et près de 8 % chaque semaine. Elle constitue à ce titre l’une des maladies gastriques les plus répandues. Le RGO se caractérise par une remontée du contenu de l’estomac dans l’œsophage, en raison d’un mauvais fonctionnement des muscles (le sphincter œsophagien inférieur ou le cardia) qui séparent cette zone du tube digestif. Le liquide gastrique acide attaque alors la paroi de l’œsophage, provoquant une œsophagite en cas de complication : une érosion de la muqueuse de la paroi de l’œsophage.

La défaillance des muscles intermédiaires entre l’estomac et l’œsophage est favorisée par deux facteurs : une mauvaise alimentation (repas irréguliers ou trop gras) et un poids excessif. En outre, le RGO apparaît souvent chez les femmes à la suite d’une grossesse, et chez les seniors ayant consommé beaucoup de tabac au cours de leur vie.

 

Les symptômes du reflux gastro-œsophagien

 

Dans la majorité des cas, le reflux gastro-œsophagien(RGO) se manifeste par deux symptômes : des brûlures partant des zones supérieures de l’abdomen et remontant derrière le sternum, et des régurgitations acides régulières avec des retours d’aliments dans la bouche qui surviennent sans efforts de vomissement. Il est également associé à d’autres signes digestifs comme le hoquet.

On distingue le RGO intermittent qui survient occasionnellement après les repas ou durant la nuit, et le RGO durable qui survient à n’importe quel moment de la journée. Ce second type de reflux gastro-œsophagien peut causer de multiples complications pulmonaires et ORL : enrouement de la voix, toux chronique, asthme, et même érosion dentaire (à cause des remontées acides).

 

Quels traitements pour soigner le RGO ?

 

En cas d’apparition d’un reflux gastro-œsophagien, il est tout d’abord conseillé de modifier son mode de vie, en particulier son alimentation : fractionnez les repas au cours de la journée, évitez de manger trop gras ou trop copieux, ne faites pas d’efforts importants après les repas, ne vous couchez pas immédiatement après les repas (attendez au moins trois heures), ne vous penchez pas en avant en marchant, dormez sur le dos autant que possible, arrêtez de fumer, réduisez la consommation d’alcool, et surtout pratiquez une activité physique régulière en cas de surpoids.

Si les troubles persistent, des traitements médicamenteux sont disponibles tels que les alginates qui empêchent le reflux, les antiacides qui neutralisent l’acidité des remontées gastriques, les anti-H2 qui favorisent la cicatrisation de l’œsophage, et les inhibiteurs de la pompe à protons pour soigner l’œsophagite. Un traitement chirurgical peut être envisagé dans les cas les plus graves, visant à reconstituer une barrière effective entre l’estomac et l’œsophage.

Si vous suspectez d’être affecté(e) par un reflux gastro-œsophagien, consultez votre médecin traitant qui lui seul pourra vous fournir un diagnostic définitif. Il vous conseillera éventuellement de prendre rendez-vous auprès d’un gastro-entérologue pour des examens complémentaires.