4 repas par jour : la clé de l’alimentation équilibrée des seniors

L’alimentation a un impact sur la santé des seniors. Dénutrition, malnutrition sont autant de maux auxquels peuvent être confrontés les seniors. Diabète, cancers, maladies cardio-vasculaires… Une alimentation équilibrée aide à prévenir ces risques. L’organisation des repas est aussi capitale pour offrir une alimentation équilibrée aux seniors. 

 

repas du senior

Mangez, bougez, et vieillissez en forme

Telle doit être votre devise. Les apports énergétiques quotidiens proviennent à 25 % du petit-déjeuner, 35 % du déjeuner, 10 % de la collation et 30 % du dîner. Chaque repas a donc son importance pour permettre un bon fonctionnement de l’organisme. Pris à heure fixe, dans un contexte agréable, les repas doivent être un moment privilégié où l’on prend le temps de les savourer.

 

Un petit-déjeuner gourmand

¼ des apports caloriques se trouve dans le petit-déjeuner. C’est donc l’un des repas essentiels pour combler les besoins après une nuit de sommeil. D’une durée de 30 minutes, il est facile à apprécier après le long jeûne de la nuit.
Il doit être composé :
– d’une boisson de plus ou moins 250 ml : thé, café ou chocolat, tous les palais trouveront leur bonheur ;
– d’un produit céréalier : pain, biscottes, pain de mie, muesli, céréales. Variez les plaisirs et accompagnez votre apport en céréales d’une matière grasse ;
– d’un produit laitier sous forme de yaourt, de fromage ou de fromage blanc ;
– d’un fruit frais ou un jus de fruit.
Au cas par cas, selon les déficits, une ration de protéines peut être intégrée : jambon et œufs seront alors de la partie.

 

Un déjeuner complet pour être en forme toute la journée

Repas principal de la journée, il est à composer au gré de vos envies et des saisons. Mais pour qu’il soit varié et équilibré, la base est de l’élaborer autour :
– d’une portion de crudités de 80 à 100 g ;
– d’une portion de protéines (viande, poisson ou œufs) de 100 g ;
– d’une portion de 150 à 200 g de féculent (ou pain) cuit ;
– de légumes verts à volonté ;
– d’un produit laitier ;
– d’un fruit ;
– d’une portion de matière grasse (huile, beurre, selon vos envies).

 

La collation : le moment plaisir

Prise l’après-midi, elle est bénéfique pour les seniors les plus fragiles. Elle apporte en effet une multitude de bienfaits : hydratation, énergie, calcium, vitamines.
Elle est composée, dans l’idéal :
– obligatoirement d’une boisson ;
– d’un produit laitier : lait, yaourt, fromage ou flanc pour les plus gourmands ;
– éventuellement d’un biscuit, d’une ration de pain ou d’une préparation à base de fruits.
La collation permet, en plus des différents apports qu’elle offre, de tenir jusqu’au soir et de ne pas dîner trop tôt, ce qui raccourcirait la période de jeûne nocturne.

 

Un dîner savoureux pour se préparer à une belle nuit

Le dîner doit être articulé autour d’un bol plein de potage, de légumes ou d’environ 200 g de féculent cuit, sans oublier une portion de protéines (poisson, viande ou œufs) cuites avec une cuillère d’huile ou une noix de beurre. Il se conclut enfin par l’ingestion d’un produit laitier et d’un fruit. Ce repas est essentiel pour préparer et favoriser le sommeil, tout en rechargeant le corps.

Nécessaires entre autres à la prévention des troubles de la glycémie survenant l’âge aidant, ces quatre repas imposent un rythme aux seniors. Outre le fait qu’elle évite la monotonie alimentaire et que l’on peut prévoir des journées plaisir avec menus améliorés, la ritualisation des repas des seniors (4 repas par jour pris à heure fixe) permet de s’alimenter régulièrement et suffisamment. A ces quelques grandes lignes directrices s’ajoute toutefois une règle fondamentale : boire au minimum 1,5 litre d’eau par jour, au moment des repas et au cours de votre journée.