Un cadeau de bienvenue : la prime de naissance des mutuelles

Temps de lecture ≈ 4 minutes
Publié le 17/06/2024


Sous conditions de ressources, la Caf peut verser aux futurs parents une prime de naissance. Elle n’est pas la seule à le faire : quelques mutuelles font aussi le choix de verser aux heureux parents un cadeau de bienvenue, sous la forme d’une prime de naissance, aussi appelée forfait naissance.

Comment obtenir la prime de naissance mutuelle ?

La prime de naissance n’est pas une prestation santé en tant que telle, mais plutôt une sorte de bonus versé à l’occasion de l’arrivée de bébé. Il s’agit, le plus souvent, d’une incitation à le rattacher sur le contrat des parents, puisque généralement elle est versée en l’échange de l’inscription du nouveau-né sur le dossier.

Son montant varie fortement selon les complémentaires santé, de 50 à 1 000 euros, mais le montant moyen observé se situe aux alentours de 200 euros. Il permet de faire face aux dépenses de santé liées au suivi de la grossesse, à l’accouchement ou à l’achat de l’équipement pour bébé. La somme peut être dépensée librement par les parents, sans aucun justificatif à fournir à la mutuelle.

Pour en bénéficier, il suffit d’adresser, après l’accouchement, une copie du livret de famille ou un acte de naissance. Cette démarche se fait le plus souvent concomitamment à la demande de rattachement de l’enfant sur le contrat mutuelle.

Les points de vigilance

La prime de naissance des mutuelles est versée sans conditions de ressources, contrairement à celle de la Caf, dont elle est totalement indépendante. Il est donc tout à fait possible de cumuler les deux.

Il faut néanmoins être vigilant sur deux points :

  • attractives, les primes de naissance élevées peuvent cacher des cotisations qui le sont tout autant. Il faut donc bien calculer au préalable le coût de l’adhésion et le mettre en rapport avec le montant du forfait prévu pour l’arrivée de l’enfant ;
  • certaines mutuelles appliquent un délai de carence ou versent la prime sous condition d’ancienneté. Il est préférable de bien lire le contrat avant d’y souscrire, sous peine de mauvaise surprise.

La prime de naissance est donc un coup de pouce bienvenu à l’occasion de l’arrivée d’un enfant. Elle ne dispense pas d’être attentive aux prestations offertes par la garantie santé, pour couvrir efficacement maman et bébé. Pour avoir l’assurance d’être parfaitement protégés, il est donc important de faire le choix d’une bonne mutuelle grossesse.

Écrit par Lisa Nadji
Rédactrice en chef – Experte santé Profil Linkedin

Dès la sortie de maternité, vous pouvez déclarer la naissance de votre enfant depuis votre compte Ameli (rubrique « Mes démarches »).

La prise en charge des frais médicaux et pharmaceutiques des femmes enceintes évolue au cours de leur grossesse :

  • du premier mois au cinquième mois de grossesse : les frais médicaux et pharmaceutiques restent remboursés aux tarifs habituels de la Sécurité sociale ;
  • à partir du 1er jour du sixième mois de grossesse et jusqu’à douze jours après l’accouchement : la prise en charge est de 100 % au titre de l’assurance maternité. Elle concerne tous les frais médicaux remboursables, en rapport ou non avec la grossesse (frais d’analyses et d’examens de laboratoire, d’appareillage et d’hospitalisation, etc.).
    L’ensemble des frais pharmaceutiques est également pris en charge à 100 % y compris les médicaments à vignette bleue et à vignette orange

Une femme enceinte peut révéler à tout moment à son employeur son état de grossesse. Elle peut l’informer par écrit ou verbalement. Lors de cette information, l’état de grossesse de la salariée devra être justifié par un certificat médical.

Découvrez les offres santé Cocoon

Jeune
Une offre essentielle sans sacrifier votre budget.
Famille
Une couverture santé complète pour vous et votre tribu.
Senior
Des formules pensées pour vos vrais besoins santé.

La satisfaction de nos clients, notre priorité !

Un conseiller vous rappelle