Comment s’occuper quand on est senior et seul ?

Si la retraite marque la fin de son activité professionnelle, cette période de la vie permet également de se concentrer sur de nouvelles occupations. Il existe nombre d’activités collectives telles que le sport ou les voyages, mais les seniors seuls peuvent aussi trouver des centres d’intérêt qui leur conviennent.

 

solitude senior

 

Apprendre et sortir pour son propre plaisir

 

Pour préserver sa vivacité d’esprit, stimuler ses neurones par le biais de l’apprentissage ou de la découverte s’avère nécessaire. En effet, la santé mentale et le vieillissement influent sur le corps, mais aussi sur les capacités de raisonnement. Il importe donc de trouver une activité senior qui peut conjuguer le bien-être général à un état d’esprit tout aussi sain. Préparer une excursion en solo dans un pays étranger, jouer d’un instrument de musique ou apprendre une nouvelle langue sont d’excellents moyens pour conserver une attitude positive et enthousiaste.

Une activité physique régulière peut aider à éviter la dépression ou la sensation d’isolement. Toutefois, il faut consulter un spécialiste avant d’entamer un sport. Les plus casaniers peuvent entretenir leur dextérité avec des activités manuelles, notamment la couture, la peinture, la poterie, la sculpture ou le bricolage. En ce sens, la création artistique est idéale pour développer ou maintenir ses facultés de concentration sur un objectif précis. Des jeux à énigmes sont également l’occasion de résoudre des problèmes en faisant appel à ses connaissances et à sa culture.

 

La musique et la culture, source d’inspiration

 

La culture permet de joindre l’utile à l’agréable avec une source intarissable d’histoires, de films et de chansons en tout genre. Constat d’autant plus flagrant avec l’usage d’Internet par les seniors. Quel que soit le support sélectionné, la diversité du choix se révèle grande. Peu importe le genre, la lecture senior est un moment de solitude privilégié où l’on s’évade dans autant d’univers que l’imaginaire est capable d’en créer. Au-delà du simple divertissement, cela permet également de maintenir ses facultés de réflexion par l’intermédiaire d’un travail intellectuel peu exigeant et agréable.

Outre la portée émotionnelle que la musique procure, elle se révèle bénéfique pour le cerveau. En effet, la musique influe sur la mémoire des seniors en stimulant de nombreuses zones cérébrales. De plus, la diffusion de dopamine à l’écoute d’une chanson accentue le bien-être général de la personne concernée. Et c’est bien là que la culture montre tout son intérêt. À différents niveaux (selon qu’il s’agisse de musique, littérature ou cinéma), la découverte d’œuvres qui nous touchent permet de développer ses fonctions cognitives et ainsi conserver toutes ses facultés mentales.

 

Le web, un autre monde à découvrir

 

S’il demande un minimum de formation pour maîtriser l’outil informatique, l’ordinateur est aussi une porte ouverte sur bien des domaines, notamment grâce à Internet. En plus d’une activité intense et foisonnante, il est toujours possible de trouver des sites sur les passions qu’on nourrit. Le web permet de communiquer sur des blogs ou de s’exprimer sur des forums et des tchats. Un lieu d’échanges et d’enrichissements personnels pour les seniors en mal de découvertes.

Paradoxalement, les activités pour seniors seuls amènent à faire de nouvelles connaissances et des rencontres inattendues. Tout dépend de l’approche souhaitée. On peut très bien se cantonner à une activité solitaire en toute quiétude, mais aussi la partager. L’isolement et la dépression des seniors ne sont plus une fatalité. Garder un pied dans le monde actif avec le milieu associatif, se cultiver, jouer d’un instrument, partir à l’aventure… Les loisirs ne sont pas qu’une source de plaisir. Ils révèlent également des bienfaits insoupçonnés pour la santé tout en nouant des liens sociables durables.