Que faire face à la pénurie de doliprane ? 

Entre la traditionnelle grippe saisonnière et la covid qui perdure, les stocks de dolipranes s’amenuisent petit à petit. À tel point qu‘une pénurie de doliprane apparaît. Alors pourquoi ? Jusqu’à quand ? Comment y remédier ? Cocoon répond à vos questions. 

 

Pourquoi une pénurie de Doliprane ?

 

Des maux de tête, des douleurs dentaires, de la fièvre, des courbatures, des règles douloureuses … Dans cette situation, le premier réflexe est d’aller acheter des dolipranes en pharmacie. Or, depuis le début de la pandémie du coronavirus, force est de constater que de nombreux Français ont le même réflexe. 

La vente de doliprane a, en effet, augmenté de 7,2 % en 2021 (soit 1 milliard d’euros de vente). 

Et cela s’explique par deux raisons principales : 

  • La covid 19 : si les réanimations représentent la forme la plus grave du virus, les insuffisances respiratoires ne sont pas les symptômes les plus courants. La plupart du temps, les patients ressentent un état fiévreux qui les empêche de bouger de leur lit. Alors pour se sentir, ils se ruent vers le doliprane. 
  • La grippe saisonnière continue de faire son apparition chaque année. En 2021, c’est 200 cas pour 100 000 habitants. Et là encore, pour soigner les maux, les médicaments à base de paracétamol (doliprane en tête) sont largement plébiscités par les malades. Par ailleurs, les antalgiques sont également conseillés par le Haut Conseil de Santé Publique.

 

Face à la propagation de ces virus, le fabricant de doliprane, Sanofi a constaté une importante hausse de la demande. 

 

Bon à savoir : les dolipranes concernés par la rupture de stock sont surtout les gélules de 1000 mg et 500 mg, ainsi que les liquiz (pour les enfants). 

 

Jusqu’à quand la rupture de stock ?

 

Le problème de rupture de stock a débuté avec l’apparition de la covid au printemps 2020. Mais comme celui-ci n’a pas encore totalement disparu, faut-il s’attendre à une pénurie de doliprane jusqu’à son éradication complète ? 

Heureusement, la réponse est non, puisque les scientifiques n’ont aucune certitude quant à la fin de la covid. 

 

Alors pour compenser la hausse de la demande, Sanofi a déjà augmenté sa production au sein de ses usines. Cela permettra de rétablir la situation d’ici l’été 2022. 

Cela dit, les pharmaciens n’ont pour l’instant aucune date de retour à la normale officielle. Ils doivent donc attendre l’arrivée des stocks pour permettre à la population de se soigner avec ce médicament.  

 

Par ailleurs, afin d’éviter que cette situation ne se répète, Sanofi entend limiter la livraison à 720 unités par pharmacie. Mais alors comment font les patients qui souffrent de fièvre ou de douleurs ? Dans ce cas, il est vivement recommandé de trouver des substituts. 

 

Comment remplacer le Doliprane ?

 

Le doliprane est un antalgique basé sur le principe actif du paracétamol. Il convient donc de trouver des médicaments qui reprennent ces propriétés. C’est notamment le cas du dafalgan ou de l’efferalgan. 

En outre, les laboratoires Biogaran, Viatris et Mylan produisent également des génériques qui permettent de remplacer le doliprane pendant cette pénurie. 

 

Pour un remboursement de la part de votre complémentaire santé, vous pourrez donc demander à votre médecin qu’il indique ces options plutôt que le doliprane. 

 

ARTICLES LES + LUS

Obtenez votre devis gratuit et personnalisé

OK