Conseil santé : Qu’est-ce qu’une clinique mutualiste ?

Une clinique mutualiste est un établissement médical à but non lucratif créé et géré par des mutuelles de santé. Ces organismes défendent des valeurs communes qui sont l’excellence, la bienveillance et l’innovation. Alors quels sont les avantages et inconvénients à suivre des soins dans une clinique mutualiste ? Qu’est-ce que le réseau de soin ouvert et fermé ? Et est-il obligatoire de passer par le réseau de sa mutuelle ? Tout ce qu’il faut savoir sur ces établissements de santé est à découvrir dans cet article.

 

médecins dans une clinique mutualiste

 

 

Clinique mutualiste : définition et intérêt

 

Les cliniques mutualistes sont donc des établissements à but non lucratif qui dispensent des services de santé publique. Ce type d’établissement privé se distingue des hôpitaux (secteur public) ou des cliniques privées à but lucratif. En effet, dans les cliniques mutualistes, il n’y a pas de dépassements d’honoraires.

 

Une clinique mutualiste est un établissement de santé ouvert à tous. Les patients qui n’ont pas souscrit à une mutuelle ou une complémentaire santé doivent en revanche avancer les frais qui ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale. Elles sont gérées par la Fédération nationale de la Mutualité française (FNMH). Ce regroupement des mutuelles françaises a été créé en 1902.

 

Les patients qui ont souscrit à une mutuelle du réseau FNMH peuvent ainsi bénéficier des soins sans avoir à se soucier de la part complémentaire.

 

Les différentes cliniques mutualistes en France

 

La France compte 103 cliniques mutualistes sur son territoire. Elles dispensent des soins hospitaliers de toutes les disciplines et sont réparties de la sorte :

 

  • Médecine, chirurgie et obstétrique : 45 cliniques

 

  • Soins de suite et de réadaptation : 31 cliniques

 

  • Santé mentale : 10 cliniques

 

  • Hospitalisation à domicile (HAD) : 17 établissements

 

Depuis 2006, au sein de ce réseau d’établissements hospitaliers, un groupe de 73 établissements s’est regroupé pour former le Groupe Hospitalier de la mutualité française (GHMF). Son but est d’instaurer une même dynamique auprès des différents acteurs et établissements mutualistes.

 

 

Clinique mutualiste : le réseau de soin de votre mutuelle

 

Un réseau de soin est un regroupement de professionnels de santé qui sont agréés par des assureurs parce qu’ils respectent un cahier des charges particulier. Dans le cas des cliniques mutualistes, plus de 500 mutuelles ont décidé de proposer de collaborer avec ce type d’établissement de soin. Cela permet aux patients qui sont assurés chez l’une d’entre elles de n’avoir à avancer aucuns frais. Ils bénéficient également d’un reste à charge vis-à-vis du confort pendant l’hospitalisation au tarif réduit et négocié au préalable. Le réseau de soin accorde également aux assurés des garanties supplémentaires qui peuvent varier d’un contrat à un autre.

 

Les différents types de réseau de soin

 

Il existe deux types de réseaux de soins. On distingue les réseaux de soins ouverts et les réseaux de soins fermés. Voici la différence entre les deux regroupements d’établissements.

 

Les réseaux de soins ouverts accueillent tous les professionnels de santé qui adhèrent au cahier des charges des mutuelles.

 

Les réseaux de soins fermés sont limités par un nombre de places restreint. Des critères ont été instaurés en plus d’une limitation par zone géographique.

 

Qu’ils soient ouverts ou fermés, les conditions d’admission dans les réseaux de soins sont variables. Les conditions d’accueil des patients, les garanties proposées, les compétences particulières des praticiens et des critères techniques permettent de jauger si l’établissement correspond ou non aux valeurs du réseau.

 

Est-ce obligatoire de passer par le réseau de soin de ma mutuelle ?

 

Les mutuelles encouragent fortement leurs adhérents à se rendre dans des établissements inscrits dans leur réseau de partenaires. En revanche, cela n’est pas une obligation. Consulter un praticien installé dans une clinique qui ne figure pas dans le réseau de votre mutuelle ne vous empêchera pas d’obtenir une prise en charge. Il est cependant indispensable de respecter le parcours de soins afin d’être pris en charge correctement par la Sécurité sociale.

 

Il y a toutefois un avantage non négligeable à consulter dans un établissement partenaire de votre mutuelle : le remboursement. Vous êtes mieux remboursé et vous bénéficiez des facilités de paiement grâce aux accords qui relient les différents établissements.