Seniors : Ritualisez vos repas pour mieux aborder le quotidien

Sujet rarement évoqué, la ritualisation des repas est pourtant un moyen facile de rendre sa nourriture plus goûteuse et d’installer un climat de confiance dans son quotidien, selon plusieurs études scientifiques.

 

seniors, ritualisez vos repas

Mettre en place une ritualisation des repas pour se sentir en sécurité

La mise en place d’une bonne organisation des repas chez les seniors est primordiale pour leur santé. Même si une personne âgée a souvent un sentiment de satiété qui dure très longtemps, elle doit se résoudre à manger ses trois repas quotidiens à intervalles réguliers, car ses apports nutritionnels conseillés (ANC) sont quasiment aussi élevés que ceux du jeune adulte. Alors que la ritualisation chronologique des repas est importante pour conserver un niveau d’alimentation suffisant, elle l’est aussi pour donner aux seniors des repères dans la journée. Ritualiser son quotidien permet à l’être humain de se sentir en sécurité, chose encore plus vraie chez les personnes âgées qui se sentent en général de plus en plus vulnérables au fil des années face aux petits obstacles de la vie. Utilisée notamment en maison de retraite, la répétition des repas aux mêmes heures et aux mêmes endroits donne aux seniors un sentiment de maîtrise et de confort par rapport au temps qui passe. Mettre la table, la débarrasser, faire la cuisine, permet également de répéter des gestes du quotidien et de stimuler la mémoire, favorisant ainsi la conservation d’une certaine autonomie.

 

Ritualiser ses repas pour mieux les apprécier

La ritualisation des repas peut prendre une autre forme, celle qui concerne la manière de manger proprement dite. La plupart des personnes ont l’habitude de répéter des petites manies pendant les repas : découper et peler son fruit toujours de la même manière, finir son repas par un café et une petite douceur, lécher le couvercle d’un yaourt avant de l’entamer, découper son chocolat de telle ou telle façon avant de le déguster, etc. Publiée en 2013, une étude menée par l’université du Minnesota a conclu que le fait de mener ces petits rituels pendant les repas donnait plus de goût aux aliments et aux boissons. En effet, les chercheurs universitaires avaient observé, sur un échantillon d’étudiants soumis à plusieurs tests, que la mise en place de rituels alimentaires intensifiait leur intérêt gustatif. Ainsi, un enfant appréciera davantage son propre gâteau d’anniversaire dont il vient de souffler les bougies que celui d’un copain. Parallèlement, un plat confectionné par soi-même, par exemple, un gâteau fait maison, aura un goût particulièrement satisfaisant, né de la fierté d’avoir passé du temps à réaliser le plat. À l’inverse, un casse-croûte avalé à vitesse grand V au déjeuner sans s’attabler sera le plus souvent moins satisfaisant qu’un repas du soir pris, de manière traditionnelle, dans le salon de son logement et entouré des gens de sa famille.

 

La ritualisation des repas influe positivement sur la santé des seniors

Le fait de ritualiser ses repas permet donc de prendre davantage de plaisir à manger. C’est une bonne chose pour les seniors qui n’ont parfois pas très envie de se mettre à table, car ils n’ont pas beaucoup d’appétit ou que leur goût s’est altéré au fil des années. Cette régularité alimentaire mise en place donne aux personnes âgées la possibilité de continuer à prendre leurs trois repas par jour (avec éventuellement un goûter en plus), le rythme des seniors en termes d’alimentation ne devant pas être différent de celui du jeune adulte. La ritualisation des repas doit également se faire à travers la répétition quotidienne d’une nourriture saine qui permettra de conserver une alimentation équilibrée chez le senior. En plus de retrouver des sensations gustatives et de remplir ses quotas d’ANC, la personne âgée obtiendra, de par ses rituels alimentaires, un sentiment de sécurité dans sa vie de tous les jours. Programmer chaque semaine un repas de famille ou entre amis, est aussi un moyen parfait d’entretenir un lien social, surtout si le senior vit habituellement seul. Plus heureux, un senior moins stressé sera généralement plus résistant aux différentes infections et maladies.