Seniors : Limiter les pertes musculaires avec les produits laitiers

La fonte musculaire est un phénomène naturel qui apparaît avec l’âge et diminue l’état physique et le système immunitaire des seniors. Il est néanmoins possible de limiter les pertes musculaires en consommant régulièrement des produits laitiers.

 

limiter pertes musuculaires

 

Les pertes musculaires, un phénomène naturel aggravé chez les seniors

 

Passé 30 ans, le corps humain perd du muscle chaque année. En effet, la masse musculaire disparaît petit à petit pour laisser place à la masse grasse. Cette diminution se fait autour d’un taux de 0,8 %-1 % par an lors de la quatrième et cinquième décennie de l’être humain, une fourchette qui passe à 1 %-1,5 % par an entre 50 et 60 ans, et à 2 %-3 % par an après 60 ans. En plus d’engendrer une perte de la force physique, cette fonte musculaire, appelée également sarcopénie (ou dystrophie musculaire liée à l’âge), est à l’origine d’une diminution des performances physiques. Le senior est ainsi moins mobile et moins à l’aise dans ses mouvements quotidiens (marche, entrée et sortie de lit, d’un siège, toilette, etc.), et devient beaucoup plus sujet à des chutes accidentelles pouvant provoquer hématomes et fractures. Une sarcopénie accélérée par la sédentarité et la mauvaise alimentation de certaines personnes âgées aura aussi pour effet d’affaiblir les fonctions vitales et d’augmenter le risque de contracter des virus.

 

Limiter les pertes musculaires est possible

 

La fonte musculaire des seniors étant liée notamment à une baisse de l’appétit et de l’activité physique, il est possible de la limiter en reprenant l’exercice (marche, gym douce, etc.) et en mettant en place un régime alimentaire réfléchi. Une nutrition ciblée en protéines va permettre de combler les pertes musculaires puisque la présence de ce type de nutriments dans l’organisme est indispensable à la fabrication des muscles. Au contraire, lorsque les protéines ne sont pas suffisantes dans la nourriture, le corps va les chercher directement dans la masse musculaire, affaiblissant cette dernière. Alors que 25 % des seniors ont des apports protidiques inférieurs au niveau conseillé d’après le Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie, les personnes âgées ont un besoin tout particulier en protéines. Il leur est donc conseillé de bien se nourrir avec des aliments riches en protéines, comme la viande, le poisson, les œufs, les légumes secs et les produits laitiers.

 

Les meilleurs laitages pour réduire les pertes musculaires

 

Les laitages sont particulièrement importants pour les seniors, car ils contiennent des protéines animales plus riches en acides aminés que les protéines végétales. Non produits par l’organisme, ces acides aminés essentiels doivent être ingérés en grande quantité, car ils assurent la circulation des nutriments dans le corps humain, une transmission qui devient plus difficile avec l’âge. Pour obtenir un niveau de protéines seniors suffisant, le Programme National Nutrition Santé (PNNS) du gouvernement recommande de manger quatre produits laitiers par jour contre trois pour les personnes adultes. Au sein de trois repas équilibrés pensés pour senior, il est possible de varier en consommant yaourt, lait, fromage blanc (faisselle, petit-suisse) et fromages. Le fait de changer de goût permet d’apprécier chacun des produits laitiers consommés et d’éviter une sensation d’ennui gustatif. Ces laitages naturels (y compris ceux comprenant des fruits) ne doivent pas être confondus avec les desserts lactés (crème dessert, glace, crème brûlée, flan, etc.) qui ne peuvent être considérés comme des produits laitiers à proprement dit.

 

Pour les personnes âgées qui ont du mal à digérer, les laitages liquides sont à préférer. Faire attention à son hydratation est également primordial, notamment pour garantir la bonne transmission dans l’organisme des nutriments comme les protéines.