Qu’est-ce que la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) ?

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (ou DMLA) est un trouble de la vue relativement courant après la soixantaine. En effet, environ 10 % de la population française est concernée, principalement les seniors. Pourtant, il ne faut ni le négliger ni repousser les soins, car ses conséquences sur le quotidien peuvent être réellement handicapantes.

 

DMLA

 

La dégénérescence maculaire liée à l’âge, c’est quoi ?

 

On distingue deux types de DMLA. La première est la DMLA atrophique ou sèche. Il s’agit de la plus courante. Elle se caractérise par l’atrophie du centre de la rétine, la macula. La maladie évolue sur plusieurs années, et entraîne une baisse significative de la vue centrale. Elle occasionne des dégâts irréversibles, mais épargne la vision périphérique (sauf en présence d’autres problèmes de vue). Ce sont les dépôts au cœur de la rétine qui donnent l’impression de percevoir des taches sombres ou noires.

 

En l’absence de traitement ou de reconnaissance des symptômes, la maladie débouche sur sa deuxième forme : la DMLA exsudative ou humide. L’affection se manifeste de manière identique, à ceci près qu’elle marque une aggravation des symptômes et des conséquences. Au dépôt s’ajoute l’apparition de vaisseaux sanguins qui accélèrent la dégénérescence visuelle. Outre l’âge, l’hérédité, les maladies inflammatoires ou le tabagisme sont des facteurs favorisant la maladie et son évolution.

 

Symptômes et traitements de la DMLA

 

Les symptômes de la DMLA sont multiples. En plus de l’apparition de taches noires au centre de la vision, les lignes droites se déforment, les couleurs s’altèrent, on distingue également moins bien les contrastes. De plus, l’obscurité accentue ces symptômes. À terme, cela peut même engendrer une fatigue chronique chez les seniors, notamment dans leur travail au quotidien. Dès lors, l’avis d’un spécialiste est indispensable pour confirmer ou infirmer la DMLA.

 

Malheureusement, la DMLA ne possède aucun traitement à l’heure actuelle. Seule la DMLA humide peut faire l’objet de soins. Il est possible de se tourner vers une médication appropriée (dite anti-VEGF) pour freiner la prolifération des vaisseaux sanguins. Il existe également des thérapies au laser ou une photothérapie dynamique. Une opération chirurgicale est envisageable selon les cas de figure. Le médecin incise la rétine et ôte les vaisseaux sous-rétiniens avant d’injecter une bulle d’air pour favoriser la cicatrisation. En fonction des méthodes employées, le coût de l’intervention varie de 1 000 € à 2 000 € pour un œil.

 

Une mutuelle Cocoon pour bien se soigner

 

Pour les seniors issus du secteur privé ou public, mais aussi pour les jeunes actifs et les familles, Cocoon propose six formules de mutuelle susceptibles de convenir à toutes les situations. Essentiel, Privilège, Confort + ou Eco…, il existe des solutions à tous les problèmes de santé. Nul besoin d’examen médical, ni de se soumettre à de lourdes formalités administratives. Nos équipes se chargent de tout ! Un suivi personnalisé, des professionnels expérimentés disponibles pour répondre aux urgences ou à toute question (notamment sur les causes de la presbytie, les symptômes de la cataracte ou les symptômes d’un glaucome)… Cocoon est le partenaire idéal pour parer aux problèmes de la vie quotidienne.

 

Car la santé peut aussi affecter votre entourage, Cocoon met en place des programmes de soutien pédagogique ou la garde d’enfants. Une demande d’hospitalisation ou une prise en charge des soins médicaux à domicile ? Nous vous garantissons des services et des soins adaptés à votre situation. Avec le réseau Santéclair, vous profitez de l’appui de spécialistes présents dans toute la France, et ce, à moindre coût. Choisir Cocoon, c’est préférer la sérénité pour votre santé et celle de vos proches.