Qu’est-ce que l’arthrose, ses symptômes, et comment la traiter ?

Maladie répandue, l’arthrose se traduit par une dégradation du cartilage autour des articulations, et une inflammation de ces dernières. Il n’existe pas de traitement permettant de soigner cette pathologie, seulement des traitements qui soulagent ses effets et les douleurs occasionnées.

 

l'arthrose

 

Les facteurs d’apparition de l’arthrose

 

L’arthrose est une maladie articulaire qui cause la dégénérescence du cartilage articulaire, et une inflammation de la membrane synoviale entraînant le gonflement de l’articulation. Les poussées inflammatoires sont très douloureuses, surtout lors des mouvements, ce qui oblige au repos. Cette maladie peut donc causer un handicap important, notamment lorsqu’elle est localisée dans les articulations des genoux, des hanches ou des mains.
Le vieillissement est le principal facteur de risque vu que 80 % des personnes touchées ont plus de 65 ans. Les femmes et les hommes sont équitablement affectés par la maladie jusqu’à 55 ans, mais au-delà, les premières ont davantage tendance à être atteintes. Les antécédents familiaux jouent aussi un rôle important, au même titre que le surpoids chez les seniors puisque la surcharge pondérale sollicite davantage les articulations. Enfin, certaines activités physiques ou professionnelles peuvent avoir un impact négatif, lorsqu’elles sont accompagnées de gestes répétitifs, de traumatismes fréquents ou du port de lourdes charges.

 

Quels sont les symptômes de l’arthrose ?

 

Les douleurs associées à l’arthrose ont la particularité de se manifester uniquement lorsque l’articulation est mobilisée, même si leur intensité peut évoluer durant la journée. Une certaine raideur affecte également l’articulation à la suite d’un épisode de repos, notamment le matin. Parfois, l’arthrose provoque une déformation, lorsqu’elle affecte les doigts ou les pieds.

Le diagnostic de l’arthrose est effectué par le médecin traitant en analysant les épisodes de douleurs : leur localisation, leur intensité, leur durée. Une première radiologie est nécessaire pour confirmer le diagnostic. Elle sera comparée ultérieurement à d’autres radiologies afin de mesurer l’évolution de la maladie au fil du temps.

 

La prise en charge et le traitement de l’arthrose

 

Le traitement de l’arthrose passe d’abord par l’adoption d’une meilleure hygiène de vie avec une alimentation plus équilibrée pour perdre les kilos en trop, et la pratique régulière d’une activité sportive douce pour entretenir la souplesse des articulations et stimuler les muscles (la marche à pied, la natation, le vélo). L’activité doit être compatible avec la gravité de la maladie, et choisie en lien avec le médecin traitant. Une rééducation avec kinésithérapeute est recommandée pour favoriser la réparation du cartilage. Par ailleurs, le port d’aides à la marche ou d’appareillages peut permettre de soulager la douleur et de prévenir les déformations.

Le médecin traitant prévoit également un traitement médicamenteux avec des antalgiques pour atténuer la douleur, et des anti-inflammatoires pour contrer le gonflement, associés parfois à des injections de corticoïdes dans l’articulation. Si la maladie empire, la chirurgie est proposée avec la pose d’une prothèse pour remplacer les articulations défaillantes du genou ou de la hanche (le même type de prothèse que pour une fracture du col du fémur).

Maladies distinctes mais voisines, l’arthrose et l’ostéoporose touchent en priorité les seniors, et peuvent causer une perte d’autonomie si rien n’est fait. Bien que les causes de l’ostéoporose et de l’arthrose diffèrent fortement, les deux pathologies peuvent néanmoins être prévenues par l’adoption d’un mode de vie plus sain.