Tout savoir sur le diabète de type 2 : symptômes et traitements

Nettement plus répandu que le diabète de type 1, le diabète de type 2 concerne 90 % des cas recensés. Cela représente plus de quatre millions de Français, dont 500 000 à 700 000 personnes qui ignorent en être atteintes. Se soigner commence par comprendre et s’informer sur sa maladie.

 

diabète type 2

 

Qu’est-ce que le diabète de type 2 et quelles en sont les causes ?

Le diabète se traduit par un taux de glycémie très supérieur à la normale dans le sang. Chez une personne en bonne santé, la quantité de sucre dans le sang est régulée par l’insuline pour assurer sa répartition au sein des cellules de l’organisme. Cela permet de fournir de l’énergie au corps. Or, le diabète de type 2 est un trouble de cette distribution. En d’autres termes, cela va empêcher la bonne transformation du sucre pour alimenter les cellules (les muscles et le foie sont principalement concernés).

On distingue plusieurs facteurs de risques à l’apparition du diabète de type 2. Il est vrai que la génétique et l’hérédité favorisent une prédisposition (ou non) à la maladie. Pour autant, le surpoids ou l’obésité facilitent la résistance à l’insuline et, par conséquent, engendrent la fatigue du pancréas. Il importe donc d’avoir une bonne hygiène de vie en soignant son alimentation et en effectuant une activité physique régulière, en particulier pour les personnes de plus de 40 ans et les séniors.

 

Les premiers signes de la maladie et les traitements envisageables

Comment se manifeste le diabète de type 2 ? Il est difficile de repérer des symptômes flagrants, surtout si la maladie n’en est encore qu’à ses balbutiements. On peut néanmoins s’alarmer si plusieurs éléments s’accumulent tels qu’une grande fatigue, des plaies lentes à se résorber et qui s’infectent plus facilement, une faim et une soif anormales, d’éventuels troubles de la vision… Autant de signes avant-coureurs qui demandent une consultation, particulièrement si cela concerne un sénior. Une prise de sang pourra ainsi confirmer ou infirmer le diabète de type 2.

Afin de se prémunir de complications (cécité, risques cardiovasculaires, insuffisance rénale…), il faut dans un premier temps revoir ses habitudes. Cela passe par une alimentation plus saine et la pratique assidue d’un sport. Ce mode de vie agit de manière pérenne en tant que traitement préventif. Il existe également des traitements antidiabétiques injectables ou assimilables par voies orales. En cas d’aggravation, des injections d’insuline seront envisagées. À noter que l’ensemble de ces soins est efficace à plus d’un titre, mais ne permet pas d’en guérir.

 

Quelques conseils pour mieux vivre avec le diabète

Être atteint d’un diabète de type 2 n’est pas une fin en soi, même pour un sénior. Il suffit de retrouver de bonnes habitudes alimentaires et d’éviter la sédentarité. Pour cela, réduire les quantités est important. Ensuite, jeter un coup d’œil sur les ingrédients (type de graisse, indice glycémique…) permet de limiter une nourriture trop riche ou inadaptée. Les fruits et légumes sont à privilégier. Des menus à base de poires, d’avocats, de brocolis ou de patates douces sont souverains pour améliorer le taux de glycémie.

Qu’il s’agisse du diabète de type 1 ou de type 2, choisir une bonne mutuelle pour soi et sa famille protège des dépenses quotidiennes. Avec Cocoon, vous profitez de conseils appropriés et du soutien et de l’accompagnement d’un professionnel de la santé du réseau Santéclair (des médecins et des spécialistes dans toute la France). En plus de formules conçues pour tous les budgets et les besoins, Cocoon propose un service client réactif pour des questions sur un remboursement, un cas particulier (par exemple, une hospitalisation à domicile) ou les détails d’un contrat destiné à un sénior. Préférer Cocoon, c’est choisir la liberté et la sécurité en toute sérénité.